Your true colors
( Le Cercle 1 )
de Andoryss et Nesskain
aux éditions Delcourt ,
collection Rendez-vous au 14
Genre : Fantastique

Auteurs : Andoryss
Dessinateur : Nesskain
Date de parution : avril 2013 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 96
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Andoryss ou Nesskain

Des gens presque ordinaires sont la cible d’un mystérieux assassin...

Andoryss est née en 1981. Professeur de biologie au collège, elle n’a cessé d’écrire des romans sans jamais les proposer à un éditeur. Elle propose son premier scénario de BD sur Café Salé et reçoit un message de Marc Yang, séduit par son univers. En 2011, elle débute la série Les Enfants d’Evernight avec Yang au dessin, et écrit en 2012 le scénario de Sept naufragés pour la deuxième saison de Sept. Pour Le Cercle, elle est accompagnée de Nesskain au dessin.

Des gens hors du commun

Il existe parmi les hommes des êtres exceptionnels venus au monde avec des pouvoirs. Certains les assument, d’autres préfèrent les cacher, mais la plupart tente d’avoir une vie normale. Ces personnes forment un groupe, le « Cercle ». La vie suit son cours jusqu’à ce que l’un d’entre soit retrouvé mort d’une balle dans la tête. La police conclut à un suicide, mais l’une des proches de la victime n’est pas de cet avis...

Une ambiance sombre

Construit comme un polar, le récit démarre avec l’assassinat d’un homme. Ses proches enquêtent pour connaître la vérité, mais les zones d’ombre demeurent nombreuses, et les amis du défunt risquent d’être à leur tour en danger... Les personnages mis en scène par l’auteur sont profondément humains, loin de l’archétype du héros implacable prêt à tout pour faire surgir la vérité. Si les protagonistes ont des pouvoirs, ces derniers restent relativement limités et très originaux, de façon à servir l’histoire. On est loin des super-héros des comics américains, même si les enjeux ici ne sont pas les mêmes. Cela change en tout cas de ce qu’on a l’habitude de lire, et ce n’est pas pour nous déplaire...

Le récit est rythmé, le suspense parfaitement bien dosé, et les dialogues bien travaillés. On découvre l’univers décrit par petites touches, avec un environnement urbain sombre et oppressant. Les dessins de Nesskain participent pleinement à cette ambiance crépusculaire, avec un jeu sur les éclairages très réussi. L’impression de voir un roman noir mis en image est saisissante et la présence d’un protagoniste cynique et désabusé à souhait n’est sans doute pas étranger à cette sensation.

Les questions sont encore nombreuses, mais l’intrigue est parfaitement maîtrisée : l’auteur délivre ce qu’il faut de questions et de personnages intéressants et fouillés pour qu’on attende la suite avec impatience. Une excellente série, à suivre de très près !
 

Tony Sanchez

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.