Jihad
( 1 )
de Jean-Marc Ligny
aux éditions J’ai lu ,
collection Nouvelle Génération
Genre : SF

Auteurs : Jean-Marc Ligny
Date de parution : septembre 2002 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 1
Titre en vo : 1
Cycle en vo : Guin Saga

Lire tous les articles concernant Jean-Marc Ligny

Et si le futur ressemblait furieusement à notre présent.

Avec ce livre, Jean-Marc Ligny a pris en 1998 un pari difficile : mettre en scène la vengeance d’un jeune Algérien dans une France gouvernée par les Fachos. C’est de la SF bien sûr puisque cela se passe dans un futur très proche de nous mais on voit bien que Ligny n’a eu qu’à regarder sa télé pour trouver l’inspiration. Il a grossi un peu les dérives de notre époque pour bâtir un roman qui résonne quelque part comme un cri d’alarme. Au-delà du roman d’action musclé qu’est Jihad, on sent bien la mise en garde contre le racisme et toutes les sortes d’extrémismes. C’est presque de la politique fiction

Mais n’allez pas croire que cela empêche l’intrigue de se développer. Dans une Algérie toujours en proie à la guerre civile en ce début de XXIème siècle, Djamal vit humblement sa vie sans prendre part au conflit. Malheureusement, un drame va le pousser à sortir de sa torpeur. Des militaires vont massacrer tous les habitants de son village. Pire : sa mère et sa sœur seront au nombre des victimes. L’immense chagrin qui l’envahit alors va très vite se transformer en désir de vengeance. Mais comment atteindre le coupable de ces forfaits ? L’homme est un ancien mercenaire installé depuis en France où il a pris la tête des milices qui sévissent dans l’hexagone. Autant dire qu’il est bien protégé. 

Autre difficulté pour Djamal, ne pas avoir une tête de Français moyen est devenu une source inévitable de tracas plus ou moins sérieux dans notre pays à la xénophobie rampante. Les groupes armés et la police y veillent tout particulièrement sous l’œil bienveillant d’un gouvernement situé très très à droite politiquement. Bref, la partie s’annonce difficile pour Djamal. Mais là où d’autres se seraient dégonflés, sa volonté et sa haine restent intactes dans l’épreuve.

Personnages attachants et action foisonnante, ce livre va vous entraîner dans un tourbillon d’événements qui réservent bien des surprises. On ne lit pas Jihad, on le dévore ! Jean-Marc Ligny signe là sans doute un de ses meilleurs romans, renouant avec une vieille tradition de la SF, la mise en garde ! Tant mieux et encore bravo monsieur Ligny.

 

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.