Le Cycle de Mars
de Edgar Rice Burroughs
aux éditions Omnibus ,
collection Omnibus
Genre : SF

Auteurs : Edgar Rice Burroughs
Couverture : Marc Taraskoff
Traduction : J.F. Amsel
Date de parution : février 2012 Réédition
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 948
Titre en vo : Barsoom
Parution en vo : octobre 1917
Première parution : 1994

Lire tous les articles concernant Edgar Rice Burroughs

Bienvenue sur Barsoom !

Edgar Rice Burroughs (1875-1950), est un romancier américain et le créateur de Tarzan, l’un des personnages de fiction les plus connus au monde. Il a également écrit des récits de science-fiction, dont ceux mettant en scène les aventures de John Carter sur la planète Mars. On retiendra aussi parmi ses cycles les plus célèbres celui de Pellucidar, sans oublier des récits de western et des romans historiques. Si ses histoires ont tendance à suivre les mêmes schémas, on ne peut lui retirer une imagination fertile qui inspirera de nombreux auteurs après lui.

Barsoom, une planète moribonde

Alors qu’il est poursuivi par de féroces apaches, John Carter, ancien officier sudiste, trouve refuge dans une grotte où il est pris de somnolence, avant de se réveiller dans une contrée étrange aux paysages et à la pesanteur différente. Il apprend qu’il est sur Mars (Barsoom en langue autochtone), planète à l’agonie aux mers asséchées, où les conflits entre les différentes races qui la peuplent sont permanents, et où les épées côtoient les aéronefs.

Le présent recueil regroupe les cinq premiers romans ayant trait au cycle de mars et au personnage de John Carter.

Un récit épique

Dans ce cycle, l’auteur fait preuve d’un véritable talent de conteur, en enchaînant les péripéties avec un héros qui parvient toujours à se sortir des situations les plus désespérées. On se moque de savoir si tout cela est crédible, l’important est que les histoires s’enchaînent sans temps mort et on est toujours curieux de voir quel stratagème le héros va bien pouvoir utiliser pour se tirer d’affaire.

Si ces romans ont été écrits pour les plus anciens au début du vingtième siècle, force est de constater qu’ils ont plutôt bien vieilli. Les textes se lisent toujours avec plaisir, et tout est fait pour maintenir le lecteur en haleine. Le format du feuilleton utilisé lors de leur première publication n’y est d’ailleurs sans doute pas étranger.

On y trouve également de nombreux éléments dont s’inspireront les auteurs de science-fiction ultérieurs : la technologie extraordinaire, les paysages grandioses, les civilisations disparues, et beaucoup d’autres idées qui auront enrichi des motifs devenus récurrents dans le genre. L’auteur n’a ainsi d’autres limites que son imagination, et le moins qu’on puisse dire est qu’il n’en manque pas !

On pourra regretter le côté parfois répétitif des aventures du héros, il n’empêche que le tout se dévore d’une traite, et ne manque pas de rythme ; un cycle à découvrir pour ceux qui ne le connaissaient pas !


Un mot sur le film produit par Disney :
Ce film est une adaptation correcte du premier roman, dont il reprend la trame dans les grandes lignes. C’est un bon divertissement, avec son cocktail d’action, d’émotion, de scènes comiques... le tout manque tout de même de rythme, avec des passages un peu longuets. On est devant une adaptation honnête de l’univers de l’auteur (les décors par exemple sont très réussis et les créatures également) mais qui reste un peu trop sage et calibrée pour rester dans les mémoires.

Tony Sanchez