Poliedrum La prophétie du héros Tome2
( Poliedrum 2 )
de Rafael Abalos
aux éditions Albin Michel ,
collection Wiz
Genre : Fantastique

Auteurs : Rafael Abalos
Traduction : Maryvonne Ssossé
Date de parution : novembre 2012 Inédit
Langue d'origine : Espagnol
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 528
Age minimum : 12 ans
Titre en vo : Poliedrum, La Canciôn del héroe
Cycle en vo : Poliedrum
Parution en vo : 2010

Lire tous les articles concernant Rafael Abalos

Le jeu de rôle devient réalité...

Rafael Abalos est né en 1956 à Malaga au sud de l’Espagne. Avocat, il a écrit au début des livres pour adultes comme Ecume de rêveur ou encore Le visiteur du labyrinthe. Crimpow fut son premier roman pour les adolescents en deux volumes aux éditions Albin Michel en 2006. Puis viendra en 2011 Gotico sur fond d’inquisition et de génie scientifique. Il revient dans la jeunesse avec ce deuxième tome de Poliedrum.

Une mort annoncée...
 
Une épée Damoclès est sur la tête des adolescents qui sont entrés dans le jeu et le monde improbable de Poliedrum. En effet les quatre amis après la sortie de Timothy du jeu, pour tenter de sauver son père accusé injustement de meurtre apprennent la terrible prophétie.
Elle annonce que ; un seul peut être le héros, deux devront rester enfermés à jamais dans le monde de Poliedrum et enfin le dernier devra mourir.
La course poursuite continue pour retrouver le coeur même du monde de Savage, le dessinateur créateur de l’univers dans lequel se retrouvent nos jeunes héros. Mais il semblerait que personne ne veut vraiment qu’ils arrivent à se sortir de ce guêpier.
La partie devient de plus en plus serrée sans véritable porte de sortie car Timothy est partie avec la fameuse tablette numérique et son cortège de pouvoirs.
 
Une suite aux couleurs du premier tome.
 
La partie commencée dans le premier tome continue dans ce nouvel opus. Les jeunes héros sont toujours aux prises d’un tas d’embûches et de pièges dans ce monde imaginé par un dessinateur de BD. L’intrigue reste basée sur une course poursuite et de jeux de pistes qui emporte le lecteur dans un monde fantastique fait de magie. On y retrouve tous les ingrédients bien connu des rôlistes. Mais les personnages n’ont pas pris beaucoup plus de profondeur. En effet les dialogues ou les situations dans lesquels ils se trouvent ne sont pas véritablement prenantes. L’histoire ne décolle pas vraiment malgré une suite assez importantes de rebondissements. Ce qui est bien dommage par rapport à l’idée de départ. Une fois de plus l’auteur ne va pas au fond des choses et nous laisse un peu sur notre faim ou alors il s’adresse à un public vraiment très jeune.
Pourtant au fil du scénario qui se déroule, certains côtés "tordus" apparaissent qui me porte à croire que le lectorat visé est plus adulte. Le final en est un parfait exemple. 
Rafael Abalos signe son second tome pour cette suite dédié au jeu de rôles et à l’imaginaire qu’il engendre avec une plume rapide et très facile d’accès qui se lit très rapidement. 
Voici donc un roman au style assez simpliste dans son écriture avec de bonnes idées mais pas exploitées. 
 

Yann Blanchard