Voyage
( Voyage 1 )
de Stephen Baxter
aux éditions J’ai lu
Genre : SF

Auteurs : Stephen Baxter
Couverture : Jean Vouillon
Traduction : Guy Abadia
Date de parution : juin 2003 Inédit
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 1
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Stephen Baxter

Vers la conquête de Mars

Ingénieur en Mathématiques, docteur en aéronautique et ancien candidat astronaute, Stephen Baxter est un passionné de la conquête spatiale. Et tel le passionné, il veut faire découvrir sa passion aux néophytes. Quel meilleur moyen alors que la littérature ? Ainsi, son sujet de prédilection devient le thème central du roman qui le fera connaître en France : Voyage. Les éditions "J’ai lu" décident de rééditer en deux volumes, ce livre (Prix Ozone en 1997 du meilleur roman de SF).

Dans Voyage, Stephen Baxter réécrit l’histoire du programme spatial américain à partir de 1969 (premier pas sur la Lune). Il imagine un monde identique au nôtre, si ce n’est que l’attentat contre Kennedy a échoué et que les projets de conquête de l’espace sont plus tournés vers le vol habité que vers l’envoi de sondes automatiques.

Un univers uchronique

1969 : L’homme a marché sur la Lune. Profitant de ce moment, le président annonce son désir de ne pas arrêter là la conquête spatiale. Prochaine étape : Mars, la planète rouge. Ainsi, commence un chemin semé d’embûches pour la NASA. Natalie York, géologue, décide de tenter le tout pour le tout et pourquoi pas elle aussi faire partie du voyage. Ralph Gershon, lui, est pilote. L’espace, c’est son rêve. Voilà ces deux personnages lancés dans une aventure hors du commun.

Un livre pour passionné de conquête spatiale

Stephen Baxter nous conte avec brio (cela est indéniable) toutes les étapes de ce programme démesuré. Il réussit un tour de force par la précision des descriptions et la quantité et l’exactitude des données scientifiques. A tel point que le lecteur ne sait plus s’il s’agit d’une fiction ou d’un documentaire sur le premier pas sur Mars. Jouant sur une narration en parallèle, Stephen Baxter conte en même temps, le début du programme (avec le premier pas sur la Lune) et le départ du voyage vers Mars. Ainsi, placé dans un contexte politique d’époque (plus ou moins modifié), le lecteur suit les déboires, les joies, les moments intenses que vivent les différents personnages clés de la mission.

Ennui assuré pour les frileux de descriptions pointilleuses

On pourrait comparer Voyage à Mars de Ben Bova. Et pourtant, autant le deuxième m’a enthousiasmé, autant le premier m’a profondément ennuyé... Et oui, malgré toutes ses qualités incontestables, ce roman m’a déplu. En voulant être le plus fidèle et le plus complet possible, Stephen Baxter enlève à son récit toute surprise, toute fantaisie. La récurrence des situations emmène le lecteur en quête d’action, vers une certaine langueur.

En bref, si vous rêvez d’être cosmonaute, si vous êtes passionné par la conquête spatiale il est évident que ce livre est pour vous. Par contre, si vous êtes adepte de roman d’action avec moult rebondissements et si les descriptions techniques vous effraient, économisez-vous de l’argent...

Laure Ricote