Voyage
( Voyage 2 )
de Stephen Baxter
aux éditions J’ai lu ,
collection science fiction
Genre : SF
Sous-genres :
  • Hard science

Auteurs : Stephen Baxter
Couverture : Jean Vouillon
Traduction : Guy Abadia
Date de parution : juin 2003 Inédit
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 1
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Stephen Baxter

Le premier pas sur Mars

Ingénieur en Mathématiques, docteur en aéronautique et ancien candidat astronaute, Stephen Baxter utilise ses connaissances scientifiques pour nous faire partager sa passion pour la conquête spatiale. Ainsi, dans Voyage, livre qui l’a fait connaître en France, l’auteur imagine les premiers pas de l’homme sur Mars dans un univers parallèle. Les éditions "J’ai lu" ont décidé de rééditer Voyage (Prix Ozone en 1997 du meilleur roman de SF) en deux volumes. Ainsi, voilà Voyage -2, la suite et fin de cette épopée insensée.

En route pour Mars

1969 : L’homme a marché sur la Lune. Le président des Etats-Unis ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. Prochaine étape : la planète rouge. Natalie York, géologue et Ralph Gershon, pilote, font partie de ce formidable projet.
Hélas, la première tentative échoue atrocement.

Ainsi, commence ce deuxième tome. Le moral de l’équipe est au plus bas et le projet est à deux doigts d’être abandonné définitivement. Tout le monde sait qu’ils n’ont plus droit à l’erreur. La pression monte pour Natalie York et Ralph Gershon. L’équipe qui doit se rendre sur Mars n’a toujours pas été sélectionnée.

Une suite sans surprise

Que dire de plus par rapport au premier tome. Voyage -2 reste dans la lignée. Stephen Baxter nous livre avec une exactitude déconcertante toutes les étapes du projet. Le roman se finit en éclat (non, je ne vous dirai pas comment cela se termine). Les défauts du premier tome sont également dans le deuxième : aucune surprise et une trame linéaire qui se devine du début à la fin.

Je le répète ce livre est incontournable pour les amateurs de conquêtes spatiales et de technologie spatiale. Pour les autres, sous peine d’un ennui profond, lisez autre chose.

Laure Ricote