Mumures souterrains
( Le dernier apprenti sorcier 3 )
de Ben Aaronovitch
aux éditions J’ai lu ,
collection Poche
Genre : Fantastique
Sous-genres :
  • Polar

Auteurs : Ben Aaronovitch
Traduction : Benoît Domis
Date de parution : septembre 2014 Réédition
Langue d'origine : Anglais UK
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 442
Titre en vo : Whispers under ground
Parution en vo : 2011
Première parution : mars 2013

Lire tous les articles concernant Ben Aaronovitch

Enquête dans le Tube Londonien

Ben Aaronovitch est un auteur qui est né en 1964 à Londres. Cet écrivain et scénariste à commencer par écrire pour de séries TV comme Casualty, Jupiter Moon ou encore Docteur Who. Mais c’est en devenant libraire que l’envie d’écrire des romans est venue. De là est née la série du Dernier Apprenti Sorcier.

La couverture est assez basique et ne rend pas vraiment hommage au roman.

 

Vaisselle cassée pour meurtre souterrain

Voici l’agent Peter Grant une fois de plus sur les dents pour un meurtre des plus étranges.
Malgré le peu d’entrain des autorités policières classiques, l’assassinat du jeune Américain James Callagher semble trop cacher des points d’ombre pour laisser s’enfoncer l’affaire. Le fait que son père soit sénateur américain doit sûrement aussi influencer la balance...

Voici donc toute l’équipe de l’inspecteur Nightingale qui va prendre leurs bottes et lampes électriques pour traquer un meurtrier bien mystérieux. En effet la victime a été retrouvée morte dans le métro londonien avec comme arme du crime un morceau de faïence cassée et porteur de magie.

Chacun va devoir faire abstraction de ses ressentiments pour avancer dans les chemins sombres du Tube et surtout ouvrir l’œil car à chaque détour guette le danger.

 

Voyage au centre de la terre londonienne

Pour ce troisième tome, Ben Aaronovitch décide de nous emmener sous Londres, son métro, ses tunnels nous attendent pour des nouvelles aventures de son apprenti sorcier.

Alors même si la City n’a pas un sous-sol en morceau de gruyère comme Paris, ce qui se passe en dessous va vous apporter son lot de surprises.

On rejoint avec plaisir l’agent Peter Grant, l’inspecteur principal Nightingale ainsi que l’agent Lesley May qui a rejoint pour sa convalescence les deux compères.

D’ailleurs le petit monde de Peter s’agrandit un peu plus dans ce tome. Plusieurs personnes apparaissent au cours de l’aventure. Certains pour les besoins de l’enquête et d’autres semblent lancer des pistes pour des rencontres futures.

Maintenant l’auteur a bien posé son décor, on retrouve aussi les Déesses et autres entités qui marquent le milieu magique de Londres. Celles-ci s’entrecroisent avec les flics « normaux », la population et une foule de nouvelles créatures. L’univers y est une fois de plus très bien décrit et détaillé avec précision. Le métro, les galeries et les égouts sont à portée de main et du nez, tellement Ben Aaronovitch nous imprègne de leur ambiance. Les scènes qui se déroulent dans les égouts par exemple sont criantes de vérité, pleines de tension, d’actions et de suspense. J’ai beaucoup aimé notamment la course poursuite qui est un moment fort du roman.

Une fois de plus, l’auteur mêle le côté artistique, magie et meurtre pour nous donner un polar à la saveur fantastique dont il a le secret. Un humour décapant, une vision quelquefois cynique de ses personnages, donne un vrai ton différent à ses histoires et surtout à son héros qui en devient encore plus attachant au fil des pages.

Cette série ne perd pas son souffle, bien au contraire. En effet à chaque opus un lieu ou un quartier nous est offert sur fond d’une enquête qui sans cesse évolue avec tension et suspense parfaitement maîtrisé. Seul petit hic, je trouve que certains personnages ne réagissent pas plus que cela devant la magie. Ils sont un peu stoïques devant cette situation, comme l’agent des égouts par exemple, mais bon, là je cherche la petite bête.

Comme les deux premiers, je conseille vraiment cette nouvelle aventure de l’Apprenti Sorcier qui devient un très bon élève, malgré tout... 

Yann Blanchard