Everything Everything
de Nicola Yoon
aux éditions Livre de Poche ,
collection Livre de poche Jeunesse
Genre : Littérature générale
Sous-genres :
  • Société

Auteurs : Nicola Yoon
Traduction : Eric Chevreau
Date de parution : octobre 2017 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 384
Age minimum : 12 ans
Titre en vo :
Première parution : juin 2017

Lire tous les articles concernant Nicola Yoon

La chronique écrite de Mame, 13 ans.

L’auteure
 

Nicola Yoon est une romancière jeunesse américaine née en 1972.

Elle a grandi en Jamaïque et à Brooklyn. Elle vit aujourd’hui à Los Angeles avec sa fille et son mari, David Yoon, qui a réalisé les illustrations intérieures de Everything, Everything (2015), son premier roman.

En 2016 elle publie The Sun Is Also A Star.
 

Son site est : http://www.nicolayoon.com.

L’histoire

Madeline a 18 ans, elle aime l’espace , l’architecture, les livres et bien sur sa mère avec qui elle partage tout ... Madeline a 18 ans, pourtant elle n’est jamais sortie de chez elle... Elle est atteinte d’un syndrome très rare : le DICS ou plus communément appeler maladie de l’enfant bulle, car ces enfants vivent littéralement dans une bulle sans la trace de bactérie, il sont en effet allergiques à la vie...

Mais un jour une famille emménage en face de chez eux, une famille normale avec un père , une mère, une fille, et un garçon... Mais ce "garçon" est spécial, il va l’entrainer là où elle n’aurait jamais mis les pieds et va lui faire découvrir le monde...
 

Mon avis

Ce livre est bien, très agréable à lire. Par contre, je ne sais pas s’il est mieux que le film, mais en tout cas lisez-le en premier, vous comprendrez beaucoup de choses sur la relation entre Madeline et Ollie, je n’aurai pas dû faire l’inverse... En gros, l’histoire est belle, vraiment très poétique et originale.

L’atmosphère du livre est teintée de regrets, mais agréable quand même, car parler de la maladie, surtout à travers une adolescente est très souvent difficile et malsain. Heureusement, Madeline est tellement innocente dans ce texte et cette sensation est tout de suite balayée.
 

Le livre en lui-même est très fluide et super prenant, en fait, il n’a pas de très gros défauts mais c’est peut-être moins bien d’avoir vu le film qui me laisse perplexe. N’empêche que c’est un très beau livre même si la relation Maddy-Ollie est peu trop stéréotypée (la fille timide et fragile qui tombe amoureuse du bad-boy habillé tout en noir et où on découvre qu’il se fait maltraiter par - pas super - son père...).

Sa relation avec sa mère est trop bizarre (surtout la fin, je n’y ai rien compris), il reste tout de même un bon livre que je conseille plutôt pour les 12,13 ans.
 

Marc Alotton


chroniqueur(se) ado.