A la poursuite de l’enfantôme
de Jean-Baptiste Evette
aux éditions Panini Comics ,
collection Hors piste
Genre : Fantastique
Sous-genres :
  • Epouvante

Auteurs : Jean-Baptiste Evette
Couverture : Sylvie Serprix
Date de parution : août 2008 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 157
Age minimum : 12 ans
Titre en vo : A la Poursuite de l'enfantôme

Lire tous les articles concernant Jean-Baptiste Evette

"Un fantôme joue avec ma sœur"

Jean-Baptiste Evette est un auteur français, fan de littérature fantastique. Cet auteur est à l’origine de nombreux récits destinés parfois aux adultes et parfois aux enfants. A la poursuite de l’enfantôme est son troisième roman jeunesse. Ce roman a été écrit en deux temps car l’histoire était très près de ce qu’a vécu l’auteur dans son enfance.

Au début, une histoire ordinaire très ou trop courante

Jazz et Char doivent assumer une nouvelle vie, comme beaucoup d’enfants, ils doivent subir le divorce de leurs parents. Une nouvelle maison, une nouvelle école, une nouvelle vie, tout le quotidien de ces deux enfants est bouleversé.
Char prend en charge sa petite sœur. Il est devenu l’homme de la maison, forcé de grandir et d’assumer des tâches qui ne sont pas de son âge. Ce n’est pas son rôle mais lui et Jazz sont très proche et il le fait de bonne grâce. Mais petit à petit, Jazz semble changer. Elle parle seule, change de comportement, chante des chansons d’un autre temps. Char sent que quelque chose n’est pas normal, il pressent une autre présence. Il va chercher à aider sa sœur à vaincre le malaise qui s’empare d’elle petit à petit.
A la poursuite de l’enfantôme est un récit à mi chemin entre le récit surnaturel et l’enquête fantastique. Le héro, Char, va tenter de sauver sa petite sœur aux prises avec des visions fantomatiques. Vision ou réalité, Char a la conviction que sa sœur côtoie réellement une enfant décédée, à la recherche de compagnie. Il va tenter d’exorciser cet esprit en filmant son histoire. Ce n’est pas que le salut de sa sœur qu’il cherche à obtenir mais aussi le sien.


Un récit parfait pour se faire peur

L’auteur a su instaurer dés les premières pages un suspens poignant. Le récit joue avec la fine frontière qui existe entre le surnaturel et la réalité. Y-a-t-il réellement un fantôme qui habite l’immeuble ou est-ce seulement le mal-être de ses deux enfants qui s’exprime dans ces phénomènes étranges ? Cauchemar ou réalité, ce récit réussit de nombreuses fois à donner la chair de poule. Si l’auteur souhaitait mettre le lecteur mal à l’aise, on peut dire qu’il a réussi.

A la poursuite de l’enfantôme met en avant l’incompréhension que ressentent les enfants lorsque leurs parents se séparent. Ils se retrouvent tiraillés entre un père et une mère qui ne peuvent plus vivre ensemble. Le personnage principal est tiraillé entre le divorce de ses parents, la nouvelle vie après un déménagement et sa vie d’adolescent. La vision de l’adolescence perturbée donnée par Jean-Baptiste Evette est très sensible et toujours de bon ton. Ses personnages sont vrais et réalistes, ce qui rend ce récit encore plus touchant de réalisme.

Bien que le style lapidaire utilisé au tout début du roman puisse déstabiliser un court instant le lecteur, le roman est très bien écrit. Les courts chapitres en font un ouvrage facile à lire et bien structuré.

Ce livre est parfaitement adapté aux jeunes lecteurs ou lectrices et raconte un épisode plausible et touchant de la vie. Je le conseille fortement aux jeunes à la recherche de récits fantastiques effrayants.

Myriam De Loddere

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.