Speed & Rock-n-Roll
( Timeport 2 )
de Kevin Bokeili
aux éditions Quatrième Zone
Genre : Anticipation
Sous-genres :
  • Voyage dans le temps

Auteurs : Kevin Bokeili
Couverture : Stephan Martinière
Date de parution : octobre 2008 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 315
Age minimum : 14 ans
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Kevin Bokeili

Il faut sauver Woodstock - et tout l’avenir !

Kevin Bokeili a un parcours peu banal : né à Beyrouth, il a voyagé depuis jusqu’à s’installer en France. Après un premier roman sorti en auto-édition, il participe désormais aux éditions Quatrième Zone qui a sorti ses ouvrages suivants. Bokeili est un fervent défenseur de la paix et un amateur des voyages dans le temps.

Woodstock en péril

Le Temps est sous haute surveillance. Dans toutes les époques, des gardiens surveillent que rien ne puisse détourner l’Histoire de son chemin normal tandis que des touristes partent chaque jour visiter des lieux et des événements importants de notre passé. Il ne faut pas qu’un client maladroit modifie tout l’avenir !
Ainsi lorsqu’un gardien-guitariste découvre en 1971 que Jimmy Hendrick (qui devrait être mort) est un inconnu jouant dans des pizzérias en Italie, il s’inquiète. C’est alors qu’il découvre avec horreur que le festival de Woodstock a été effacé de l’histoire. Désormais les hippies se cachent tandis que les tenues militaires et une musique martiale sont la norme.
Aussitôt prévenue, la famille O’Hara Brinkstone se met en branle pour résoudre ce souci et restaurer le fameux festival. Mais Jess est trop impliquée dans cette erreur pour être prévenue. C’est un jeu de chat et de souris qui s’organise au travers de l’année 1969. Déguisements, surprises, rencontres incongrues, grosses voitures et - évidemment - beaucoup de musique émaillent la vie des héros qui iront jusqu’à dépasser toutes leurs peurs pour vaincre et restaurer la réalité.

Les 40 ans de Woodstock
Hé oui... Le festival de Woodstock a eu lieu voici 40 ans déjà. Phénomène marquant des années "Peace & Love", il a modifié les points de vue dans le monde entier, modelant tant les mentalités que les musiques pour les années qui ont suivies. C’est dans le cadre de cet événement que Bokeili a écrit ce roman qui est avant tout un hommage au mouvement de paix et de musique qui sous-tendait le festival.
Toutefois, Woodstock a aussi été un lieu où la drogue sévissait et frappait durement, influençant elle aussi l’avenir de toute une génération. Un fléau contre lequel se place aussi résolument l’auteur. Même s’il fait l’apologie du mouvement hippie pour son côté pacifiste, s’il nous exprime par des citations son amour de la musique de cette époque, Bokeili n’en reste pas moins un témoin fort critique de certains aspects de cette mode.

Vif comme un scénario de film
Kevin Bokeili aurait voulu écrire des scénarios pour la télévision ou le cinéma. N’ayant pas - encore - réussi à placer ses idées sur ce créneau, il nous livre dans ses romans les aventures qu’il imaginait voir à l’écran. C’est pourquoi les histoires sont nerveuses, pleines de rebondissements, de chausse-trappes et les descriptions presque filmées.
L’écriture est simple, facile, sans artifices. Une littérature agréable et qui se lit d’un trait tant l’histoire est prenante. Pourtant, ce livre est bourré de référence, de petites histoires - véridiques ou imaginées - autour de 1969 et de Woodstock. On y apprend nombre d’à-côté du festival et des artistes du moment. c’est un livre plein d’humour mais qui apporte - modestement - sa pierre à l’histoire de Woodstock.

Jean Rébillat