La langue du silence
( Au delà de l'oraison 1 )
de Samantha Bailly
aux éditions Mille Saisons
Genre : Fantastique

Auteurs : Samantha Bailly
Couverture : Miya
Date de parution : avril 2009 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 444
Titre en vo : La langue du silence

Lire tous les articles concernant Samantha Bailly

Au royaume d’Hélderion, la famille Manérian règne en maître. Jusqu’au jour où l’une des filles Mylianne, va être assassinée ... Ses deux soeurs partent enquêter sur sa mort et découvriront les dessous de leur royaume ...

A seulement 20 ans, la jeune auteur Samantha Bailly signe son premier roman fantastique : La langue du silence, premier tome du cycle Au delà de l’oraison. En licence de lettres modernes, elle n’en est pourtant pas à ses premiers écrits publiés. Des nouvelles, des poèmes, un roman dont vous êtes le héros (aux éditions mille saisons comme son roman). L’auteur est prolifique. Samantha Bailly a déjà écrit la suite du diptyque au-delà de l’oraison intitulé : la chute des étoiles.

Au royaume fantastique d’Hélderion

La famille Manérian est la plus influente du royaume d’Helderion. Le père règne en maître sur ses trois filles, sa femme et ses terres. Jusqu’au jour où l’une de ses filles, Mylianne Manérian se fait assassiner. Ses deux sœurs, Nonny et Aileen vont tout faire pour connaître la vérité. L’une, oraisonnière ( elle est chargée du rituel des défunts) parcourera le continent et découvrira que son royaume projette d’envahir le pays voisin. L’autre s’enfuira de la pension où elle est enfermée depuis des années. Les deux filles vont tenter de révéler aux grands jours les manipulations des dirigeants et celle de leur père … Dans leur quête elles découvriront tous le continent du monde Ollien. Ce n’est peut-être pas un hasard si Mylianne a été assassinée…

Un monde imaginaire époustouflant

Tout droit sorti de l’imagination de Samantha Bailly, le monde inventé par la jeune auteur est époustouflant. Rien ne manque … les rivalités, les guerres, les croyances… On se laisse très rapidement prendre à l’histoire en suivant les quêtes des deux jeunes filles Manérian. L’histoire est bien ficelée mêlant habilement amour et violence. Parfois on est transporté dans des bagarres sanglantes où aucun détail n’est omis, d’autres fois on découvre un flirt entre deux jeunes gens bien loin des guerres du royaume.

L’oraison

La question de la religion est prépondérante dans le livre. Chaque royaume défend sa propre conception de la religion. Un jeune homme communique avec son lynx. Nonny n’est autre qu’une oraisonnière. Un personnage clé dans le royaume. Proche de la mort en permanence, elle est chargée d’envoyer les défunts dans l’au-delà. L’oraison est présente tout au long du récit ( d’où le titre du diptyque). Dès le début du récit, le lecteur doit comprendre les enjeux de ce rite. Le tome 1 ne suffit pas à lui-même pour assimiler toutes les subtilités de cet art passionnant qu’on pourrait rapprocher de l’embaumement des morts dans l’Égypte antique.

On reste accroché au récit, avec l’envie de continuer l’enquête au côté des jeunes sœurs sur ce continent imaginaire. L’écriture est simple mais efficace. Samantha Bailly n’est pas avare de détails. Les curiosités du lecteur sont satisfaites dans cet univers novateur. On a envie de découvrir à nouveau le continent imaginaire dans le deuxième tome publié en 2010.

Noémie