- le  

297 km

Jean-David Morvan (Scénariste), Sylvain Savoïa (Dessinateur), Color Twins (Coloriste)
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 31/03/2003  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

297 km

Lorsqu'un homme tue sa femme et s'enfuie avec ses petites filles à travers l'Europe, cela pourrait être compliqué de l'attraper. Et si cet homme est un diplomate alors c'est de la folie ! Mais heureusement Albertus M'Natogo est en route pour Bruxelles où il doit prendre son poste dans la brigade de l'Europolice. En 2010, l'Europe a réussi à se doter d'une police spécialisée dans les délits transfrontaliers. Mais cette nouvelle institution n'est pas très appréciée des polices nationales. C'est pendant 297 Km que l'on va suivre les efforts d'Albertus et l'équipe d'Europolice pour sauver ces petites filles et lutter contre la bureaucratie européenne.

Prolifique le monsieur…

Scénariste particulièrement prolifique dans les univers de l'imaginaire, qu'il s'agisse de science fiction ou de fantasy, Jean-David Morvan n'est plus un inconnu. Né en 1969 en Champagne, on a pu remarquer sa signature sur de nombreuses séries comme TDB, Sillage, Le Cycle de Tschaï ou bien encore La Mandiguerre. Sylvain Savoïa et Morvan se sont rencontrés en 1985 sur le fanzine Hors-Gabarit. Après un album chez Zenda, Reflets perdus, il signe avec Morvan chez Glénat pour la série Nomad.

Une réussite

Voilà un album qui ne déplaira à personne. Avec des héros qui viennent de toute l'Europe (thème porteur depuis le film L'Auberge Espagnole) et une vision de l'Union où les mentalités n'évoluent pas au même rythme dans les têtes que sur le papier, on est ici dans un futur très proche. Pas de vaisseaux spatiaux ou d'armes laser mais une réflexion sur ce qui est pour certains du domaine de la science-fiction : la création d'une Europe unie. Côté scénario, rien à dire, Morvan est en pleine forme. Les personnages sont attachants et donnent envie d'être un peu plus exploités dans les prochains tomes. Pour le dessin, quasi pareil. Grâce à son découpage et des petites cases, l'histoire prend un rythme dans l'action et les gros plans donnent une vraie intensité aux personnages. Avec 50 planches, les auteurs ont vraiment pris leur temps et c'est bon comme ça ! A noter que l'on trouve en fin d'album une bande-annonce du tome 2 qui devrait sortir cette année. Et le tome 3 ne tardera pas non plus.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?