- le  
Interview 2018 : Marie-Pauline Miralles et Georges Foveau pour le Festival Autres Mondes
Commenter

Interview 2018 : Marie-Pauline Miralles et Georges Foveau pour le Festival Autres Mondes

 

ActuSF : Cette année, le Festival de l'Imaginaire du Pays d'Aix "Autres Mondes", à Lambesc, aura lieu les 13 et 14 octobre 2018. Comment pourriez-vous définir ce festival ?

 

Marie-Pauline Miralles : Avant tout, c’est un festival sympathique et ouvert à tous, dans une ambiance très festive et très animée. Car nous ne visons pas uniquement les « mordus » du genre. Nous voulons donner au plus grand nombre possible l’envie de lire de l’Imaginaire, écrit par des auteurs français. Y compris à ceux qui pensaient que ces « genres » ne pouvaient pas les intéresser. Chaque année nous invitons peu d’auteurs. C’est une volonté. Mais nous les choisissons parce que nous avons vraiment envie de faire découvrir à nos publics les romans qu’ils ont publiés. Toujours dans ce souci primordial de promotion et de participation du plus grand nombre, l’accès au salon est gratuit, ainsi qu’à toutes les animations qu’il propose.

 

 

Georges Foveau : Ce qui est important aussi, c’est que ce festival est une coproduction entre la commune de Lambesc et la métropole Aix-Marseille-Provence via le territoire du Pays d’Aix. Il témoigne donc de la volonté forte de deux collectivités de travailler ensemble sur la promotion des littératures de l’Imaginaire et d’en faire un atout pour convaincre les jeunes (et les moins jeunes) que lire est avant tout un plaisir.

"Manon Fargetton rencontrera des collégiens de Rognes et de Lambesc."

ActuSF : Quels seront les temps fort de cette année ?

Marie-Pauline Miralles : Ce festival sera en lui-même un temps fort puisque nous fêtons le 10° anniversaire d’une manifestation qui ne cesse de croître en succès. En plus des traditionnelles rencontres et dédicaces d’auteurs, des animations et spectacles, cette 10° édition offrira aux curieux comme aux passionnés deux surprises : un spectacle de Danse Tribal Fusion d’inspiration « fantastique », le samedi soir, et une présentation de films le dimanche après-midi avec la projection d’un court-métrage professionnel et de deux web-séries en cours de production.

Le détail des manifestations sera donné au fur et à mesure sur la page facebook du festival : https://www.facebook.com/Lambesc13410/

ActuSF : Quels seront les invités de cette édition 2018 ?

Marie-Pauline Miralles : Laurent André dit LAURAND, Philippe Auribeau, Jean-Luc Bizien, Cyril Carau, Laura Csajagi, Frédéric Czilinder, Elie Darco, Cécile Duquenne, Manon Fargetton, Victor Fleury, Gilles Francescano Pierre Gaulon, Olivier Gay, Olivier Gechter, Benoit Grelaud, Hervé Jubert, Nicolas Le Breton, Lucie Pierrat-Pajot. En amont du festival, Cécile Duquenne interviendra auprès des CM1 de Lambesc et à la médiathèque des Carmes à Pertuis pour les ados ainsi qu’aux Pennes-Mirabeau pour les lecteurs adultes. Benoît Grelaud rencontrera les lecteurs de CM2 de Lambesc. Manon Fargetton rencontrera des collégiens de Rognes et de Lambesc.

 

 

ActuSF : Quels seront les thèmes des tables rondes/ conférences ?

Marie-Pauline Miralles : Le thème du festival de cette année est « Les Mécaniques fantastiques ». Ce titre nous permet d’aborder la SF comme le Fantastique et la Fantasy tout en lorgnant fortement du côté du Steampunk qui est un peu le chouchou du festival depuis 2015. Sur les conférences, nous aurons donc : "Do You speack steampunk?”, avec Cécile Duquenne, Nicolas Le Breton,  Olivier Gechter et Victor Fleury ; ainsi que « Comment composer une affiche », avec Laura Csajagi.

"Faire un festival pour « faire un festival » ne nous intéressait pas."

ActuSF : Concernant l’affiche du festival cette année, qui en est le dessinateur ?  Comment a-t-il été choisi ?

Marie-Pauline Miralles : Cette année le dessinateur est donc une illustratrice : Laura Csajagi. Au départ, on m’a fait cadeau d’un ouvrage que je ne connaissais pas : « Cendrillon ». Cette adaptation du conte par Laura Csajagi se développe sur le mode du Steampunk. Je l’ai trouvé génial, avec de très belles illustrations. Je suis allée voir son travail sur internet et j’ai été emballée. Comme cela convenait au thème de cette année, j’ai proposé que soit l’affichiste de cette édition. Elle était très intéressée par notre festival et elle a tout de suite acceptée

ActuSF : Le festival travaille aussi beaucoup avec les scolaires notamment, par le biais de rencontres. Il y a aussi un atelier d'écriture. Comment s'inscrit-il dans le territoire ?

Georges Foveau : Faire un festival pour « faire un festival » ne nous intéressait pas. Dès le projet, la commune de Lambesc et la culture du Pays d’Aix sont tombés d’accord sur un impératif : l’événement se devait d'être le soutien de dispositifs scolaires. L’idée a été de mutualiser sur plusieurs communes proches la venue en amont des auteurs pour les jeunes lecteurs. Si le festival est le point d’orgues, la dynamique s’inscrit dans le territoire par les interventions scolaires essentiellement, sur 3 à 4 communes selon les années. Ces animations en direction des scolaires sont prises en charge pour les interventions des auteurs par la mission Lecture Publique du Pays d’Aix ainsi que la pour communication communautaire. Les communes offrent les ouvrages aux classes participant aux rencontres. Au travers de ce maillage scolaire, le festival bénéficie d’une ouverture aux publics plus importante et plus efficace, toujours dans le plaisir de lire.

 

 

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?