- le  

Revanche de sang

Michel Robert ( Auteur), Julien Delval (Illustrateur de couverture)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 09/10/2014  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Revanche de sang

Michel Robert est né en 1964. Il est journaliste et écrivain et va participer à l'écriture du cycle La Malerune en collaboration avec Pierre Grimbert. Il a ensuite publié sa saga : L’Agent des ombres, une série de fantasy assez violente et pleine d'humour noir.
 
Avec Balafrée il commence une série qui donne la part belle aux combats dans un univers assez proche du jeu vidéo World Of Warcraft. Il vit actuellement à Saumur avec sa femme et ses enfants.
 
La couverture assez sombre n'est pas sans rappeler que la magie des ombres est présente dans ce roman. Une Balafrée au côté de son joli cœur d'Elfe parachève l'illustration réussie de Julien Delval.
 
La guerre continue.
 
La guerre fait des victimes dans les deux camps et chacun avance ses pièces sur l'échiquier.
 
Le sombre chevalier Pestilent continue sa traque pour les sceaux et pendant ce temps Valéna d'Aubépine essaye de comprendre avec l'aide de Rorqual pourquoi la Cabale s'acharne sur un peuple aussi pacifique que les Azuréens.
 
Les Bannis, quant à eux, viennent d'arriver dans la cité mais aucune affection ne semble vraiment les attendre et on ne leur confie que des missions plutôt suicidaires.
 
Chacun ronge son frein et se prépare à partir en éclaireur et surtout empêcher le passage d'un pont par les troupes de ravitaillement de l'Empire.
 
Emmenés par un guide autochtone, ils traversent un désert pour arriver enfin en vue du pont. Laissant leur guide derrière eux, commence alors véritablement la mission dont la destruction de l'édifice est le point d'orgue.
 
Pourtant tout ne va pas se passer comme prévu. Entre la disparition du guide, la poursuite d'une troupe de l'Empire et enfin l'arrivée une fois de plus de cet étrange Elfe du Soleil, rien n'est fait pour que Malken et ses compagnons soient sereins.
 
Que vient faire ce satané Aidhan Flynn sur leurs plates-bandes ? Et pourquoi semble-t-il toujours être là quand ils se retrouvent en carafe ?
 
Beaucoup de questions que Balafrée se pose et ses acolytes ne portent pas du tout cet Elfe du Soleil dans leur cœur.
 
Pourtant il a de si jolis yeux...
 
Enfin une suite
 
On retrouve toute la troupe de Malken, les Bannis, avec délectation. Ils sont tous présents et ont accepté la belle guerrière en leur sein.
 
Une fois de plus l'action est privilégiée dans ce nouvel opus. La guerre fait rage entre l'Empire et les Clans Sauvages dans ce monde aux couleurs de World Of Warcraft. Et la jeune héroïne se retrouve en plein milieu du conflit, avec auprès d'elle le mystérieux Elfe du Soleil, Flynn.
 
Michel Robert va mettre un accent particulier à cette idylle naissante, donnant ainsi la part belle à la romance dans son intrigue. Peut-être un peu trop d'ailleurs, car de temps en temps cela devient un peu lourd. On aurait envie de bousculer les deux tourtereaux pour qu'ils avancent un peu plus vite.
 
Sinon pas mal de scènes sont très sympa, comme par exemple le moment où Malken apprend le langage des signes avec Romen. Du côté du positif, l'univers est toujours aussi riche et développé. L'auteur a un vrai talent de conteur et ses descriptions sont vraiment réussies.
 
La magie y est présente comme celle des ombres qui va bien souvent sortir Malken de mauvais pas au cours de l'aventure. L'épisode du pont, lors de la mission des Bannis, en est un parfait exemple.
 
Pendant ce temps les intrigues et complots continuent leur bonhomme de chemin. Michel Robert les gère avec efficacité et tient en haleine le lecteur. Son héroïne est d'ailleurs bien écartelée entre son lien avec les Bannis et les ordres reçus par les prêtresses de l'ombre.
 
L'organisation de sa mission Pénombre avec ses deux alter ego, Sheenau et Nakkrah, est tout un programme et on sent bien que tout ne va pas se passer pour le mieux. Notamment avec la dangereuse Elfe qui est antipathique dès le départ pour Malken.
 
Vous aurez beaucoup de surprises et quelques réponses mais cela n'est pas fini loin de là…
 
Une petite introduction permet de se replonger dans le premier tome et ce n'est pas de trop. Cette synthèse de près de cinq cents pages permet de reposer les bases de son histoire après ces quelques années d'attente avant la sortie de ce deuxième tome.
 
Alors même si j'ai trouvé que l'auteur appesantissait un peu trop sur la romance des deux amoureux transis, c'est malgré tout une bonne histoire.
 
Que j'ai lu d'une traite, comme quoi !

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?

{{insert_module::18}}