- le  

À corps perdu / À cœur ouvert

Damien Marie (Scénariste), Karl T. (Dessinateur)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 31/07/2010  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

À corps perdu / À cœur ouvert

Damien Marie a déjà plusieurs scénarios de séries de bandes dessinées dans son catalogue, depuis Réglement de Contes et La Cuisine du Diable jusqu'à Traffic et Need. Boulimique, il se lance dans de nombreux projets avec une bonne dose de réussite.

Karl T. a déjà travaillé avec Damien Marie sur La Cuisine du Diable et repart dans une nouvelle aventure en duo dans Dieu.

 

Une lutte inégale

 

Alex est un jeune homme comme tous les autres, amoureux d'une jolie fille et menant la belle vie, même si les souvenirs de son enfance, lorsqu'il était seul avec sa mère chirurgienne, viennent parfois le tourmenter. Tout dérape pour lui quand le bus qu'il aurait dû prendre explose devant ses yeux.


Commence alors une chasse à l'homme dont il est le gibier. Sa mère morte, son meilleur ami disparu, il ne lui reste plus comme appui qu'Élisa, sa petite amie. Ensemble, ils vont devoir apprendre à se méfier, à trouver les bons réflexes et à courir vite pour échapper aux chasseurs.


Les hommes qui les traquent se réclament d'un mystérieux maître qu'ils nomment "Dieu" et pour lequel ils sont prêts à donner leur vie. La chance qu'a Alex de retrouver une vie plus tranquille est de comprendre qui est ce Dieu et de connaître quel est le rapport entre sa mère, lui et les tueurs.


Pourtant, parfois, l'ignorance est préférable à la vérité...

 

Simple, efficace, sans temps mort

 

Le scénario des deux premiers tomes de Dieu est parfaitement dans la ligne des films d'action actuels. L'action est continue, ponctuée de pauses qui en augmentent d'autant la force dramatique, entraînant le lecteur dans un tourbillon de rebondissements et de coups du sort.


Le dessin aussi est axé sur l'efficacité. Sans nous noyer sous des cases surchargées de décors ou de dessins aux ambitions picturales, il ne tombe pas dans le piège du simplisme et du minimalisme. Au contraire, il est un simple constat, réaliste et en phase avec l'histoire.


Ensemble, tous ces ingrédients ne font pas une grande série, mais une histoire très agréable à lire, un tantinet addictive. Et l'idée de sortir les deux premiers tomes en même temps est excellente, permettant au lecteur de mieux se faire piéger par cette histoire qui devient, au fil des pages, de plus en plus sombre et angoissante.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?