- le  

Anja

Marco Nizzoli (Dessinateur, Coloriste), Michelangelo La Neve (Scénariste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Italien
Aux éditions : 
Date de parution : 31/07/2003  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Anja

Voila une histoire qui a bien de la chance. Sortir au mois d'août lui a permis de ne pas passer inaperçue parmi les sorties de la rentrée. Les deux Italiens qui ont conçu cette série ont repris ici un concept intéressant. L'histoire mélange les ingrédients de la fantasy à un univers contemporain.

Berlin, 1990. Un aigle surgit au-dessus d'une école primaire et enlève Drazen, un petit garçon qui y jouait dans la cour. Ainsi commence son étrange destin. Au bout de dix ans, plus personne ne se souvient de lui à part Anja, son ancienne camarade de classe. Elle rêve régulièrement de lui, comme s'il essayait de rentrer en contact avec elle. De son côté Drazen se trouve dans une forteresse rocheuse qui est un centre de formation pour mage des temps modernes. Il se trouve que Lancaster, le père de Drazen, est aussi à sa recherche. Apprenant le contact onirique entre Anja et Drazen, il prend contact avec elle. Mais le comportement étrange de Lancaster effraye Anja. A partir de ce moment, sa vie va basculer vers l'inconnu en entrant dans l'univers de la magie.

En import direct d'Italie

Au scénario, on trouve Michelangelo La Neve qui est loin d'être un novice. Né en 1959 en Italie, il a déjà réalisé les scénarios de centaines d'histoires, notamment pour la série Dylan Dog ou Martin Mystère. En 1995, il écrit la série ESP qui paraît en kiosque et se vend à près de 30 000 exemplaires par mois. Quant au dessin c'est Marco Nizzoli. Diplômé de l'Institut Européen de Design de Milan, il travaille dans des revues et crée la mini-série Raymond Capp en 1991. Entre quelques séries érotiques, il dessine cinq épisodes d'ESP avec La Neve. Il assure aussi l'illustration de jeux de rôles.

On attend la suite


Le récit est plutôt bien mené et on comprend assez vite le contexte de l'histoire. Comme dans tous les premiers tomes, on doit en montrer assez pour faire envie mais aussi ménager le suspens. Ce qui donne ici un scénario quelque peu naïf. Mais sachant que La Neve a l'habitude de travailler sur des séries, on peut s'attendre à un travail sur la longueur. Le temps passe vite à lire cet album. Il se lit plutôt bien et on espère une suite encore meilleure.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?