- le  

Batailles

Alice Picard (Dessinateur), Eric Corbeyran (Scénariste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 01/02/2007  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Batailles

Eric Corbeyran n’est pas loin de fêter son 70e album. Et son oeuvre est exceptionnellement diversifiée : depuis des séries pour la jeunesse (Le Cadet des Soupetard avec Olivier Berlion ou Graindazur avec Falque), à des univers très sombres, comme celui de la série Le Régulateur, du Réseau Bombyce ou du Chant des Stryges. Un palmarès prestigieux... De 1991 à 1995, il a écrit plusieurs scenarii pour des albums d’héroïc fantasy pour la maison d’édition Soleil (Dragan, Dedal...), mais depuis, il avait abandonné le genre, tout en continuant à collecter des idées... C’est le résultat de ces années que nous pouvons voir dans cet album. Alice Picard lui a été présentée par Marc Moreno, le dessinateur du Régulateur, alors qu’il cherchait une dessinatrice pour rendre vivante sa Weëna. C’est sa première série de BD, mais elle arrive maintenant à un respectable 5 albums…

Rencontres et séparations

Weëna et Opéra ont échappé au piège tendu au Cloître des Soeurs de Glace, et à la noyade. Elles voguent de nouveau libres, mais en se demandant comment et où elles pourront un jour échapper à Morckoor qui est toujours à leurs trousses avec son mage sombre. Gwylym, de son côté, a reçu le commandement d'une armée. Mais lorsqu'il refuse de donner l'ordre d'attaquer un village de paysans sans armes ni entraînement, il est renversé et laissé pour mort sur le champ de bataille par ses hommes. Miureal n'a plus aucune raison de rester avec l'armée, elle part sans destination bien définie ; mais une rencontre de hasard va lui donner un nouveau but...

Retour sur les origines

Ce cinquième volet de la série permet un certain nombre de révélations sur la naissance de deux des principaux protagonistes, Morckoor et Weëna, et sur leurs liens avec Miureal, décidément toujours présente là où il se passe des choses importantes. Cependant, il reste bien des éléments non élucidés, dont le rôle et les buts exacts du mage qui tient Morckoor sous sa coupe, en tous cas assez pour garder l'intérêt de volumes futurs.

D'ailleurs, au fil des épisodes, le lecteur éprouve de plus en plus d'intérêt pour cette histoire de fantasy aux jolies images dominées par les tons pastels, dans un monde qui semble suffisamment vaste pour que les personnages s'y poursuivent indéfiniment sans succès. Un effet accentué par le fait que la fin de chaque album reste en points de suspension...

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?