- le  

Bon Anniversaire, Preston Snoop !

Jean-Christophe Derrien (Scénariste), Saïd Sassine (Dessinateur), Florence Torta (Coloriste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 31/10/2005  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Bon Anniversaire, Preston Snoop !

Né en 1971, Jean-Christophe Derrien cumule les casquettes : critique de cinéma, scénariste de dessin animé (Blake et Mortimer, Bob Morane...), il est également scénariste de BD avec à son actif Le Continent Premier, RIP Limited, Incantations et bien sûr Vacances Virtuelles. Sur cette dernière série, il travaille avec Saïd Sassine, jeune dessinateur et ancien illustrateur de publicité, pour qui il s'agit de la première expérience BD.

Cadeau empoisonné

Chasseur de prime très connu dans son domaine, Preston Snoop est devenu, un peu malgré lui dans le premier album, une sorte de gardien d'un paradis informatique où les touristes viennent passer des séjours dans des univers virtuels de rêve. A lui d'éviter tous les bugs et débordements qui pourraient nuire au programme. Pour son anniversaire, sa société lui offre un petit voyage dans ses souvenirs. Malheureusement, d'agréables, l'ordinateur l'oriente vers des instants plutôt pénibles avec la mort de sa petite amie. Et impossible de changer le cours des choses...

Petit changement vers l'action

Un peu plus d'action et un peu moins d'humour. C'est ainsi que l'on pourrait résumer en allant vite ce deuxième tome de Vacances Virtuelles. Avec un dessin qui n'est pas sans rappeler certains mangas un peu loufoques que l'on a pu voir à la télévision, Saïd Sassine nous offre un trait dynamique et vivant. Il excelle dans les expressions des visages de ses personnages, multipliant les mimiques tout autant que les situations burlesques. Bref, il sert à merveille l'humour à la base de cette série. Mais on l'a dit avec ce deuxième tome, le ton est un peu plus sérieux et grave. Pas au point d'effacer l'ambiance délirante qui règne dans la série, mais Jean-Christophe Derrien a choisi un sujet un peu plus grave que dans le tome 1. Ce n'est pas forcément un mal. A chacun de décider s'il préfère la folie du premier ou la construction de l'intrigue du deuxième. Pour l'heure Vacances Virtuelles reste une série plutôt agréable. A voir comment elle va évoluer.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?