- le  

Crochet

Régis Loisel (Scénariste, Dessinateur, Coloriste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 31/12/2001  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Crochet

Peter Pan est de retour. Après plus de cinq ans d'absence, voici donc le cinquième tome de la célèbre saga commencée en 1990. Pour ceux qui auraient loupé les premiers épisodes, Régis Loisel a choisi de mettre en scène sa propre histoire de Peter Pan, une version bien éloignée de celle James Matthew Barrie, de Disney ou de Robin Williams. L'auteur-dessinateur a voulu raconter l'histoire de son héros juste avant le début du livre de Barrie. On y découvre donc les origines de Peter, un Londres sordide dans lequel sa mère alcoolique le bat régulièrement, ainsi que ses débuts sur l'île imaginaire dans laquelle l'emmène la fée Clochette.

De son côté, Régis Loisel est un dessinateur hors pair qui a connu sa première heure de gloire avec La Quête de l'Oiseau du Temps avec Serge Le Tendre en 1983. Cette série constitue d'ailleurs encore aujourd'hui un must de la fantasy. Ces dernières années, loin de délaisser la bande dessinée (il a signé entre autres Les Farfelingues avec Guilmart chez Vents d'Ouest et Fanfreluche pour une sirène en tant que scénariste avec Oudot aux pinceaux chez le même éditeur), il a également travaillé pour Disney sur les films d'animation Mulan et Atlantis, et sur un jeu vidéo, Gift, chez Cryo.

Cinq ans d'absence...

Cette abondance d'activités explique peut-être les cinq ans d'absence de Peter Pan. L'histoire reprend exactement là où elle s'était terminée dans le tome 4. Peter ramène sur son île ses amis orphelins de Londres. Là, ils se construisent une véritable maison pour mener une vie idyllique de jeux et de rires. Mais c'est sans compter sur la bande de pirates dont le bateau mouille près des côtes. Le capitaine Crochet tient absolument à se venger de Peter Pan, celui-ci lui ayant coupé la main dans ses précédentes aventures. C'est jusqu'ici la suite logique de l'intrigue.

Mais trois composantes apparaissent ou prennent de l'importance dans ce nouveau tome. D'abord la présence des orphelins. Peu à peu Loisel rapproche son histoire de celle de l'écrivain James Matthew Barrie et l'île ressemble de plus en plus à celle connue dans la version originale. La perte de la main du capitaine des pirates (c'est dans cet épisode qu'on lui offre son crochet) va dans ce sens. Ensuite la mémoire de Peter Pan commence à lui jouer des tours. A peine se souvient-il de sa mère ou de son ami Pan. Une dimension insoupçonnée dont la cause semble être sa présence sur l'île. Enfin, la présence de plus en plus importante de Jack l'éventreur rôdant dans Londres. Le tout assaisonné de quelques mystères en plus.

Une réussite

Ce tome 5 est une réussite. L'arrivée de nouveaux éléments donne un souffle supplémentaire à la série. Loisel ne se répète pas. Le dessin n'a pas l'air d'avoir énormément évolué en cinq ans. Seules les couleurs semblent être un peu plus vives. Le plaisir est lui toujours au rendez-vous. La série n'a jamais été aussi riche. A tel point que l'on a un peu peur que le prochain et dernier tome ne puisse révéler tous les mystères qui restent à éclaircir. Bref, on piaffe d'impatience en attendant la suite. Espérons qu'elle ne sorte pas en 2007.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?