- le  

De la Lune à la Terre

Jean-Marc Lofficier (Scénariste), Gil Formosa (Dessinateur, Coloriste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 31/12/2002  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

De la Lune à la Terre

Parmi les dernières parutions en Bande dessinée, Robur est une espèce d'OVNI à l'esthétique criarde mélangeant la science-fiction à la satire de certains pulps ou comics. Ici les héros ont la mâchoire bien carrée et les jeunes femmes élancées aiment par-dessus tout les minijupes et les tenues affolantes. On doit cet album à deux français, Gil Formosa et Jean-Marc Lofficier. Né à Toulon et résidant à Los Angeles, ce dernier a signé avec sa femme de nombreux scénarios de comics, ceci expliquant sans doute cela. En vrac citons : Captain America, Superman, Doctor Strange, Silver Surfer, ou bien encore Hellraiser. On lui doit également la traduction en anglais de certaines œuvres de Moebius et une collaboration de dix ans au magazine L'Ecran Fantastique en tant que correspondant à Hollywood. Le parcours de Gil Formosa est tout aussi atypique en Bande dessinée. Ayant débuté en 1977 dans le journal Pilote, il a mené de front sa carrière en BD (avec la série des Légendes du Chevalier Cargal avec Daniel Pecqueur et Tex Avery) et sa carrière de publicitaire. Pour ceux qui s'en souviennent : le fêlé des pâtes Lustucrus, c'était lui !

Uchronie et Steampunk

L'Histoire telle que nous la connaissons a bifurqué au début du XXème siècle dans Robur. Un savant a réussi à se poser sur la Lune pour y découvrir une race d'extraterrestres un tantinet belliqueuse. C'est simple, elle a décidé de mettre en coupe réglée l'humanité. Heureusement la résistance s'organise. Et bien que la Terre soit aux mains des envahisseurs, Robur et ses amis se battent pour la libérer. Ils ont peu de moyens, mais leur volonté et leur esprit combatif leur permettent de déjouer les plans des collabos…

Accumulation volontaire de clichés

Vous l'aurez compris, Robur accumule les clichés en tout genre. Que ce soit au niveau du scénario aux multiples rebondissements tous plus incroyables les uns que les autres, qu'au niveau du dessin avec des personnages aux plastiques parfaites. Il n'y a aucun doute, on est bien dans une entreprise de satire des pulps, comics et romans à l'eau de rose. En prenant l'album sous cet angle, sa lecture devient plutôt agréable, s'accompagnant d'un sourire aux lèvres. Reste qu'on nous annonce toute une série à venir. En espérant que les auteurs sauront se renouveler…

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?