- le  

Dernier refuge & Destination inconnue

Katherine Applegate ( Auteur), Jonathan Barkat (Illustrateur de couverture), Julie Guinard (Traducteur), Jean-Michel Ponzio (Illustrateur de couverture)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/01/2003  -  jeunesse
voir l'oeuvre
Commenter

Dernier refuge & Destination inconnue

J'ai lu Jeunesse, en ce mois de février, sort une toute nouvelle série de science-fiction: Les Survivants. Prenez d'ores et déjà rendez-vous, un tome sortira tous les deux mois. Quant à l'écrivain, il s'agit de K.A. Applegate, un auteur jeunesse américain fort connu des jeunes lecteurs et ayant déjà beaucoup d'admirateurs parmi eux. Cette conteuse hors-pair est l'auteur entre d'autres des deux grandes séries Animorphs et Everworld qui lui ont valu un grand succès en France. Dans Les survivants, elle nous emmène en 2011 sur Terre, alors qu'un énorme astéroïde menace la planète entière. Seules 80 personnes pourront échapper au chaos à bord d'une navette spatiale, une navette qui les conduira dans des mondes bien étranges…

Attention, collision inévitable!

2011, la Terre est condamnée : un astéroïde gigantesque se rapproche et il n'y rien à faire pour stopper sa course. Jobs, ses parents et son copain surnommé Robot font partie des 80 personnes choisies pour embarquer dans une navette spatiale qui les conduira loin, très loin. Mais tout le monde ne semble par d'accord quant au choix des "élus". Quitte à mourir, autant prendre tous les risques inimaginables pour embarquer…

De la série B en livres

Dire que ces deux premiers tomes sont géniaux et augurent une série démentielle serait mentir. On ressent dans le premier tome, Dernier refuge, l'influence très hollywoodienne des films catastrophes de série B: rien de bien innovant dans ce début avec le cliché habituel de l'astéroïde menaçant la planète. Si on ajoute à cela de nombreuses invraisemblances (ou peut-on parler d'erreurs dans ces cas-là?) qui viennent ponctuer l'histoire, cette série part plutôt très mal. Certes, un jeune lecteur peut avoir beaucoup d'imagination et ne pas être dérangé par des détails incongrus. Et par ailleurs, je l'avoue K.A. Applegate a le don de conter une histoire et de tenir en haleine son lecteur. Mais cela, à mon goût, ne fait pas assez pencher la balance du bon côté.

Alors pour ne pas s'arrêter sur un mauvais a priori, on lit le deuxième tome Destination inconnue. Dans celui-ci, la chose s'améliore mais on reste tout de même dans un scénario très américain. Curieusement, ce sont les enfants qui prennent les choses en main et en plus, ils ne souffrent pas beaucoup de la mort de leurs parents. Les adultes sont montrés comme des incapables ou des faibles. Vous l'aurez compris, les personnages sont plutôt sans intérêt. Dans ce deuxième tome, certaines éléments de l'histoire se mettent en place mais le lecteur ne comprend pas tout (normal puisqu'il y a plusieurs volumes). De bonnes idées laissent présager une suite un peu plus originale, mais sans plus. En bref, je reste dubitative quant à cette série… La suite au prochain épisode.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?