- le  

Dossier Robert Charles Wilson

Greg Egan ( Auteur), Olivier Girard (Redacteur en chef), Robert Charles Wilson ( Auteur), Eric Scala (Illustrateur de couverture), Bifrost ( Auteur), Luc Dutour ( Auteur)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 31/12/2006  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Dossier Robert Charles Wilson

Un dossier Robert Charles Wilson. Une nouvelle et une interview du même auteur. La même chose de Greg Egan… Ce 45ème numéro de Bifrost, c’est du lourd. Du très lourd qui en plus colle parfaitement à l’actualité : Spin de Robert Charles Wilson vient de sortir chez Lunes d’Encre (un roman qui a eu le prix Hugo) et les éditions du Bélial viennent d’éditer il y a quelques mois Axiomatique.

Robert Charles Wilson et les probabilités

Robert Charles Wilson nous raconte dans sa nouvelle l’histoire d’un homme désespéré qui vient de perdre sa femme. En se rendant dans une librairie, il découvre un carton de romans de science-fiction de sa jeunesse. Enfin pas tout à fait. Ce sont bien les auteurs et les éditions qu’il a lu, mais les titres ne lui disent rien. Est-il possible qu’il ait pu passer à côté de ces ouvrages ? Ou s’agirait-il de plagiat ? Et s’ils venaient d’une réalité parallèle ? Le début de la nouvelle est accrocheur. La détresse de cet homme, sa découverte qui en plus ne peut que parler aux lecteurs amateurs de SF… Tout est en place pour capter notre attention. Sauf que très vite on se perd dans le jeu des possibles. C’est un rien alambiqué. Heureusement ou malheureusement, la fin est totalement étonnante. En tout cas imprévisible.

Deuxième nouvelle, celle de Luc Dutour. Ce mystérieux auteur dont il semblerait que le nom ne soit qu’un pseudonyme publie son troisième texte dans les pages de Bifrost. Cette fois il nous emmène en Afrique fin XIXème, début Xxème, avec deux membres de la section des statistiques qui ont pour mission de déjouer les complots de la perfide Albion. Emile Coué et Joseph Poujol (dit le Pétomane) auront fort à faire car le roi du peuple des Eléphants menace la colonie française de déclencher la guerre si une vieille dame qui a disparu n’est pas rapidement retrouvée. Et on ne dit pas non au terrible Bab-âr… Le temps presse donc pour nos deux amis.

Avec ce récit, Luc Dutour continue dans la veine de l’uchronie humoristique. Et il s’en donne à cœur joie multipliant les références et les clins d’œil. Et comme il a le bon goût d’avoir du style, on jubile en dévorant sa nouvelle. Drôle. Très drôle. Sans doute la meilleure des trois publiées jusqu’ici dans Bifrost.

Le dernier texte au sommaire est celui de Greg Egan. Pour une fois, il a abandonné la Hard Science (ce qu’il a c’est vrai également fait dans Axiomatique) pour un récit où un médecin occidental part trois mois en Afrique soigner les miséreux. Une manière de se confronter à la misère, la souffrance et le manque de matériel. Loin de son cocon, le choc sera brutal. Très brutal. Greg Egan gère bien cette confrontation qui rappelle de loin Demain une oasis d’Ayerdhal. Il y a la même découverte de la pauvreté et de l’injustice humaine. Une nouvelle qui est passionnante, vraiment.

Bon cru

C’est toujours un plaisir de retrouver chaque trimestre Bifrost. Une revue essentielle qui propose cette fois un sommaire varié et de très bonne qualité. Petits plus, les interviews de Wilson, d’Egan et de Maurice G. Dantec. Et puis comme chaque année, on a également le droit aux Razzies 2006, le prix du pire de ce qui a été publié dans les genres de l’imaginaire l’année dernière. Ca va saigner !

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?