- le  

Emilie et Liam

Arnaud Leterrier (Dessinateur, Coloriste), Ferry Van Vosselen (Scénariste)
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 31/03/2004  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Emilie et Liam

Passionné d’ésotérisme, Ferry (de son vrai nom Ferry Van Vosselen) est né en 1944. Après des études de publicité, il collabore à différents journaux dans les années 70 en Belgique (Le Relais, Le Soir Jeunesse, Pilote, Tintin…). Un parcours qui l’amène petit à petit à la bande dessinée au point de se lancer quelques années plus tard avec des séries comme Les Grandes Catastrophes, Ian Kalédine ou bien encore Chroniques de Panchrysia. Il y a quelques mois, il a rejoint la collection de La Loge noire aux éditions Glénat avec une première série : Le Gardien de la lance, dont le troisième tome vient de paraître. Dans le même temps Ferry attaque donc un nouveau cycle avec Arnaud (Leterrier de son nom de famille). Né à Paris en 1968, ce dernier a d’abord travaillé avec Mézières avant de déménager à Gand en Belgique et de rencontrer Ferry…

Cadavres d’enfants dans les rues de Londres

A la fin du XIXème, il ne fait pas bon traîner dans les rues de Londres. Depuis quelques temps, un sérial killer laisse derrière lui des cadavres d’enfants. Des crimes horribles qui dépassent un peu la police. Dans le même temps, le docteur Freud reçoit des adolescents qui racontent tous le même cauchemar… Une convergence étrange de leurs rêves surtout lorsque l’on sait qu’une confrérie pratique des expériences singulières sur l’esprit dans les sous-sols de la capitale Anglaise.

Bof bof…

Si l’intrigue entre Vienne et Londres peut sembler à première vue ambitieuse, notamment avec les différents personnages, il n’en reste pas moins que cet album n’est guère emballant. D’abord parce qu’au niveau du dessin, l’ensemble est classique, presque un peu trop. Ensuite parce qu’au niveau de l’intrigue, on n'adhère pas un seul instant à cette histoire rocambolesque. Peut-être Ferry a-t-il voulu en faire trop, jusqu’à impliquer un personnage historique comme Freud et à utiliser des raccourcis un peu rapide dans sa narration. Résultat on n’y croit pas une seule seconde, avec des situations qui manquent singulièrement de crédibilité. Bref, un album pas franchement réussi et une série qui part sur des bases bancales.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?