- le  

Entre les ombres

Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/08/2010  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Entre les ombres

Arnaud Boutle est un passionné de bandes dessinées depuis son enfance. Véritable vocation, le métier d'auteur de bandes dessinées était une évidence pour lui et c'est après des études d'Arts Plastiques qu'il démarre une carrière d'abord de coloriste avec Les Ombres de la lagune et Starblood (1999), puis de dessinateur avec Pinocchio (2003).
Avec Entre les ombres, qui paraît chez Glénat dans la collection 1000 Feuilles, il livre la première BD dont il est à la fois scénariste, dessinateur et coloriste. On y fait la connaissance du dernier homme vivant sur Terre, ravagée par un catastrophe d'origine inconnue. Survivant dans une ville où la Nature reprend ses droits, l'homme souffre de la solitude et se raccroche à quelques souvenirs pour tenir.

Observation de la solitude d'un homme

Avec Entre le ombres, Arnaud Boutle signe une bande dessinée qui met en scène la solitude d'un homme livré à lui-même, dernier survivant d'une humanité décimée après l'Apocalypse. Quelle est l'origine de la catastrophe ? Ce n'est pas le sujet de la bande dessinée, et le lecteur n'en saura rien. Ce n'est évidemment pas là un problème, ni d'un quelconque intérêt, puisque le thème de la BD est de dévoiler les conséquences de la situation sur son personnage principal.
Dans une ville américaine envahie un peu plus chaque jour par la végétation, soumise aux rigueurs des saisons, l'homme doit trouver de quoi survivre. On pense évidemment au fait de manger, de se vêtir, de se protéger des dangers qui l'entourent. Mais il doit aussi affronter l'ennui, des souvenirs mélancoliques d'un bonheur d'avant l'Apocalypse, l'absence de toute autre présence humaine. Un combat aussi dur à mener et aussi important pour survivre en gardant sa santé mentale.

Entre les ombres est une bande dessinée contemplative, qui dévoile le quotidien peut excitant, à quelques exceptions près, du personnage principal. Les dessins, du noir et blanc relevé par du vert et du bleu froids, imprègnent la BD d'une atmosphère pesante, qui renforce le sentiment croissant de mélancolie et qui fait glisser le récit inéluctablement vers le néant.
Le lecteur, en effet, attend pendant toute la lecture la survenue d'un événement quelconque qui pourrait donner un sens au récit. Toutefois, il n'y en a pas, et c'est avec l'impression d'avoir lu une histoire qui ne lui a rien apporté que le lecteur referme Entre les ombres. Car si l'histoire avait le potentiel d'émouvoir, à défaut de divertir, elle n'y arrive pas. Arnaud Boutle ne parvient pas, en effet, à atteindre le lecteur, à l'apitoyer.
Dommage : l'auteur démontre un talent indéniable, mais en s'attaquant à un sujet qui demande beaucoup de précision, de subtilité et de maîtrise, il ne se révèle pas tout à fait à la hauteur. Un auteur à suivre, tout de même.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?