- le  

Et tu pris le nom de Caïn

Hervé Richez (Scénariste), Emmanuel Pinchon (Coloriste), Chetville (Dessinateur), Coralie Vallageas (Coloriste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/07/2006  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Et tu pris le nom de Caïn

Avec ce quatrième tome, Hervé Richez boucle le deuxième diptyque de Sam Lawry. Un diptyque réalisé avec un nouveau dessinateur : Chetville qui signe là ses deux premiers albums.

Fin de partie

Sam Lawry est un vétéran du Vietnam un peu spécial. Il a parfois des visions lui montrant comment les gens qu'il croise vont mourir. Toujours de morts violentes. Revenu à la vie civile, le voici embarqué sans le vouloir dans une sinistre affaire qui a comme enjeu l'élection présidentielle américaine, rien de moins ! Il est un peu le grain de sable dans un complot bien huilé...

De l'aventure


On l'avait signalé lors du tome précédent, ce deuxième diptyque constitue un tournant dans la série, les auteurs se tournant plus vers un récit d'aventure qu'un récit de personnage. Les deux premiers tomes avaient un peu campé la psychologie de Sam, jeune recrue envoyée au Vietnam et confrontée à ses visions et à la difficulté de vivre avec. Avec ces deux nouveaux albums, et particulièrement dans le tome 4, ce ne sont plus seulement ses remords et sa psychologie qui intéressent Richez le scénariste, mais aussi le complot qui se dessine. Cette fois Sam, plus mature et plus désabusé, est bien plus dans l'action. Au lieu de subir il devient un véritable acteur de l'intrigue, se servant aussi de ses visions pour agir et déjouer les pièges que lui tendent la CIA ou le FBI.

Evidemment, ce basculement ne plaira pas à tout le monde. Le personnage s'est endurci,  perdant un peu en charme ce qu'il gagne en action. Mais la mutation n'est pas franchement dérangeante. D'autant que les dessins de Chetville se situent dans la continuité de Mig et restent très agréables à lire dans leur style réaliste. On ignore si les auteurs envisagent une suite. Si c'est le cas, on la lira avec plaisir.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?