- le  

Héritages, tome 1

Stéphanie Hans (Dessinateur), Bénédicte Gourdon (Scénariste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 01/10/2010  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Héritages, tome 1

Stéphanie Hans est une jeune artiste diplômée des Arts Déco en 2004. Dessinatrice, coloriste mais aussi scénariste de la trilogie Galathéa, elle est récompensée en 2005 par le prix de la Ville de Creil. Repérée pour son trait empreint de poésie et par sa gestion de la lumière, elle devient dessinatrice de couverture pour la célèbre maison d’édition Marvel. Le tome 1 de sa nouvelle série, Héritages, est paru depuis peu. Cette bande dessinée des éditions Dupuis est scénarisée par Bénédicte Gourdon, auteur jeunesse ayant déjà publié plusieurs BD telles que Des mots dans les mains, Dialogue de sourds ou encore Petite louve et Alvin. Bénédicte Gourdon est aussi, et surtout, psychologue auprès de jeunes enfants et de personnes sourdes. Son métier l’a ainsi conduit à créer la collection Signes aux éditions Thierry Magnier, qui comporte actuellement onze ouvrages.
 
Un héritage difficile à porter
 
Il est de ces dons qui apportent plus de problèmes que d’avantages. Héritière du pouvoir de guérison, Nina menait la vie normale d’une jeune fille moderne à Bordeaux. Jusqu’au jour où son fiancé disparaît dans un accident de voiture et qu’elle n’arrive pas à le sauver. Ce jour-là marque le début du basculement de sa vie vers l’acceptation de son héritage, celui de ses deux grands-mères sorcières. Profondément endeuillée par la mort de son fiancé, elle fait la connaissance de la communauté secrète et magique tenue par sa grand-mère maternelle. Cette dernière étant décédée, c’est Nina qui est appelée à lui succéder et assumer un rôle d’importance. Toutefois, d’autres forces sont en jeu. De puissants ennemis veulent sa mort afin de récupérer son pouvoir.
 
Le retour de la magie en Vendée

La plus grande qualité de cette bande-dessinée est indubitablement son graphisme. Non seulement les personnages sont bien maîtrisés, mais encore la coloration est magnifique. Avec son style proche de la peinture à la gouache, Stéphanie Hans nous offre une luminosité, presque une texture, sublimant ses ambiances et ses décors. Au détour de l’histoire, nous avons aussi le plaisir de visiter Bordeaux et la Vendée. Loin des colorations à l’ordinateur trop identifiables et sans âme, nous comprenons parfaitement le succès de Stéphanie Hans auprès de Marvel.
 
En ce qui concerne l’histoire, nous découvrons une jeune fille, douée d’un don qu’elle cache mais qui fera quand même basculer sa vie parce que des personnes maléfiques veulent s’en emparer ou l’éliminer. Les personnages sont correctement construits et bien différenciés entre eux. Bien sympathique mais sans grande originalité, Héritages nous fait passer un bon moment de lecture. Son plus grand atout repose donc sur son graphisme.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?