- le  
Interview de Jean Claude Dunyach
Commenter

Interview de Jean Claude Dunyach

Actusf : Quelle est cette nouvelle maison d'édition Imaginaires Sans Frontières ?
Jean-Claude Dunyach : Derrière ISF, il y a une équipe éditoriale issue à 90% de Galaxies. Après 5 ans de travail sur la revue, on a eu envie d'aller plus loin pour certains des auteurs que nous avions publiés. Il nous semble qu'il manque en France des recueils de nouvelles d'écrivains étrangers et francophones que nous jugeons très intéressants comme Robert Reed ou Claire et Robert Belmas. On a aussi envie de temps en temps de se faire plaisir en rééditant des textes mythiques de la SF qui ne sont plus forcément disponibles en librairie. Quant aux thématiques, on ne se limitera pas à la science fiction mais à l'imaginaire au sens large. Ca peut très bien basculer vers le fantastique urbain ou la fantasy. En plus, un certain nombre d'auteurs que nous apprécions, travaillent dans tous les genres. Il y aura aussi des rééditions.

Actusf : Quel sera votre rôle ?
Jean-Claude Dunyach : En tant qu'associé sur ISF, je vais faire de la direction d'ouvrage, plus particulièrement sur les auteurs français. J'ai commencé un échange avec certain sur leurs nouvelles et j'ai envie de le poursuivre pour un recueil ou un roman. Mais je ne m'occuperais pas de plus d'un ou deux livres par an sur la dizaine de prévus.

Actusf : On a l'impression à vous écouter que le mot d'ordre est quand même la passion…
Jean-Claude Dunyach : Oui bien sûr. Ca peut paraître bizarre mais effectivement, ce n'est pas avec ISF que nous espérons devenir milliardaires. C'est un peu comme Galaxies. Nous sommes très heureux que la revue gagne un peu d'argent et soit stable, mais ça ne nous permet pas de payer nos Rolls. (rires) Par contre, on a choisi un papier lourd qui nous plait, une maquette de quatrième de couverture et une mise en page qui nous plaisent… Et les textes que nous allons publier correspondent bien à nos goûts personnels. Avec Imaginaire Sans Frontière, on se fait vraiment plaisir. Soyons clair, c'est de la gourmandise.

Actusf : Parlons des quatre premières parutions.
Jean-Claude Dunyach : Il y a d'abord Ayerdhal et son recueil de nouvelles. Ce qui est rigolo, c'est qu'il est perçu comme un romancier. Dans ce livre, nous avons rassemblé un certain nombre de textes publiés ici et là et quelques inédits pour montrer comment il est devenu un auteur de nouvelle.
Ensuite, il y a le recueil de Claire et Robert Belmas, qui sont les gagnants du prix Dorémieux cette année. Ce prix récompense un ou des auteurs dont les premiers textes ont été remarqués mais qui n'ont pas encore publié de premier roman et sont donc moins connus du grand public. Nous, on leur offre un premier recueil.
Le troisième livre est lui aussi une anthologie. Il rassemble toutes les nouvelles du prix Rosny depuis 20 ans. Donc on a toute l'évolution de la science fiction francophone dans cet ouvrage au travers une vingtaine de textes.
Enfin, il y a un roman de Terry Bisson. C'est un auteur extraordinaire qui a une voix véritablement originale. On le connaît bien à Galaxies puisque nous avons publié sa nouvelle Meucs qui a emporté le prix de l'Imaginaire.

Actusf : Quels sont vos projets personnels ?
Jean-Claude Dunyach : J'ai deux gros projets : un énorme roman de science fiction dont l'idée me travaille depuis cinq ans, Extérieur intérieur centre, qui est en cours d'écriture, et la réédition par ISF de mon livre La guerre des cercles. Il est paru une première fois au Fleuve Noir et devait être le premier tome d'une trilogie dont la suite n'a jamais vu le jour. Il sera donc réédité avec les deux volumes suivants qu'il faut que j'écrive. C'est un livre que j'aime bien parce qu'il est très noir. Dans La guerre des cercles, on meurt beaucoup, on se donne pas mal de coup d'épées et les braves types ne vivent pas plus de deux minutes. C'est très amusant (rires). Et puis bien sûr, par principe, je continue toujours à écrire des nouvelles. Quand j'en ai un paquet assez important, je les envoie aux éditions de l'Atalante pour faire un recueil.

à lire aussi

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?