- le  

Izaël

Thierry Gloris (Scénariste), Mikaël Bourgouin (Dessinateur, Coloriste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/05/2006  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Izaël

Pour l’heure on ne connaît pas grand chose de Mikaël Bourgouin et Thierry Gloris. Pas de biographie, pas de blog… Les deux hommes viennent apparemment d’embarquer avec cet album dans leur première aventure BD. Et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est prometteur…

Un meurtrier hante les rues

Alors que Paris tremble à cause des meurtres du Croc’cœur (un meurtrier qui prélève le cœur de ses victimes), le jeune Thomas vit une passe difficile. Il est tiraillé entre son oncle qui tente de réanimer sa mère maintenue en hibernation dans la cave de la demeure familiale et le prêtre de sa paroisse qui aimerait que celui-ci la laisse mourir en paix. Après tout cela fait déjà vingt ans qu’elle est dans cet état après un arrêt cardiaque. Vingt ans d’échec pour son oncle. Il y a de quoi être légèrement perturbé pour Thomas…

Prometteur

Ce premier album de Mikaël Bourgouin et Thierry Gloris est plutôt une réussite. Graphique d’abord. Mikaël Bourgouin a une vraie patte et certaines planches sont superbes tant au niveau du trait, que de l’ambiance visuelle ou des couleurs. Il y a de la qualité là dedans et de belles promesses. On plonge vraiment dans une autre époque. Celle de Paris au début du XXème siècle… Le scénario est lui plus classique, mais avec des éléments véritablement intrigants, tout du moins qui donnent envie d’en savoir un peu plus de suivre la suite. Son point fort étant le personnage en construction de Thomas. Perturbé par toutes ces histoires, il est un peu perdu et se pose de nombreuses questions. Sans doute un adulte plus mur et plus dur sortira de tout cela. Mais en attendant, on suit avec plaisir son évolution. Nul doute non plus qu’il y aura encore de nombreux rebondissements. Pour l’heure, le mélange entre le policier, l’alchimie, le fantastique et la fin de l’adolescence du héros est assez bien dosé. C’est là aussi prometteur pour la suite.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?