- le  

L'Alchimiste du neutronium, T. 2: Conflit

Cycle/Série : 
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/03/2005  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

L'Alchimiste du neutronium, T. 2: Conflit

Pour un auteur de science-fiction, Peter F. Hamilton a commencé à écrire assez tard. Âgé alors de 27 ans, cet écrivain britannique commence sa carrière par la publication de nombreuses nouvelles et ce n'est qu'ensuite qu'il entreprendra sa première trilogie, le cycle de Greg Mandel (toujours pas traduite en français). Peter F. Hamilton est connu dans notre pays pour son impressionnant et majestueux cycle de L'Aube de la nuit, six volumes (énormes !!!!!!!!!!!) qui ne sont en fait qu'un seul et même livre (le livre le plus long jamais écrit !). L'Alchimiste du Neutronium est le tome II de cette imposante saga. Il est paru en France en deux parties : Consolidation et Conflit.

Un petit résumé s'impose !

En ce XXVIIe siècle, l'espèce humaine est divisée entre les édéniques, humains transformés génétiquement et les adamistes, refusant les manipulations génétiques et utilisant uniquement les technologies mécaniques et nanoniques. Sur Lalonde, une planète en voie de colonisation est survenue une " rupture dans le réel" provoquée lors d'un rituel organisé par Quinn Dexter, psychopathe mégalomane. Résultat de cette rupture, les morts reviennent, s'emparent des corps des vivants et deviennent des possédés aux pouvoirs surnaturels. Al Capone en personne, revenu d'entre les morts, prend la direction d'une Organisation des possédés et décide de conquérir La Nouvelle Californie, un des mondes les plus importants de la confédération. La victoire est rapide. Alors, une lutte s'engage entre les vivants et les possédés, une lutte terrifiante et désespérée…

Une intrigue à plusieurs tiroirs…

C'est dans ce contexte que se situe cette suite. Plusieurs personnages et plusieurs histoires se mêlent à l'intrigue principale. Louise Kavanagh, jeune héritière part avec sa sœur et Fletcher Christian, le révolté du Bounty revenu à la vie. Celle-ci n'a qu'une idée : échapper aux Possédés et sauver le bébé qu'elle porte qui n'est autre que celui de Joshua Calvert. Quant à André Duchamp, trafiquant et capitaine du Vengeance de Villeneuve, il décide de servir Al Capone et ses possédés. Mais parmi son équipage, un agent du service de renseignement de la confédération se cache : Erick Thakrar, chargé de mettre fin à ses activités. Rubra, un édénique réfractaire gouverne Valisk. Malheureusement, Kiera Salter, possédée, est bien décidé à reprendre Valisk par tous les moyens. Tout serait plus simple si Rubra ne devait pas en même temps affronter Dariat, son descendant rebelle allié aux possédés.

Une grande menace plane !

Mais un danger plus grand menace l'univers, Alkad Mzu, scientifique et inventeur de l'Alchimiste de Neutronium, arme ultime capable de faire exploser une étoile, a réussi à s'évader de Tranquillité. Le docteur rêve encore de vengeance. Elle veut détruire Omuta qui a fait exploser sa planète trente ans plutôt. Alors, Joshua Calvert, corsaire et héros des tomes précédents, est chargé maintenant de retrouver Alkad Mzu dont l'arme terrifie tous les pouvoirs politiques des nations interstellaires. Mais, Joshua n'est pas le seul sur la piste, la plupart des services secrets de la Galaxie et surtout les possédés sont à la poursuite du docteur. Car, si Alkad Mzu tombe entre les mains du redoutable Al Capone, ne scellera-t-elle pas le sort de l'Univers ?

Le plus long space-opéra jamais imaginé !

Les cycles Dune de Frank Herbert ou Fondation d'Isaac Asimov sont des petits joueurs à côté de ce roman entrepris par Peter F. Hamilton. Je parle, bien entendu, au niveau longueur car au niveau qualité, là il s'agit d'un autre sujet. Il est difficile de faire une critique constructive de L'Alchimiste du Neutronium. Certes, pour ma part, je me suis ennuyée. Ce roman fourmille de longueurs, de rebondissements, de personnages avec chacun son aventure et on ne sait plus où donner de la tête, on se perd dans les méandres du récit. D'un autre côté, pour les personnes aimant les space-opéra épiques, ils trouveront leur compte. Le style est fluide et captivant. L'histoire mélange des personnages totalement différents extra-terrestres, colons, contrebandiers, héros, mégalomanes. Les différentes histoires se rejoignent dans une intrigue principale originale et bien construite.
Donc, un conseil pour ceux qui veulent se lancer dans ce roman sans fin, commencez par le premier tome (pour éviter de patauger entre les différents personnages et histoires) et surtout attendez que tous les volumes soient publiés pour les lire les uns à la suite des autres (le temps est un mauvais ami pour la mémoire !). Pour ceux qui n'ont pas la patience de lire 6 volumes de 600 pages chacun (et ce ne sera pas un grand écart à votre culture), abandonnez l'idée de l'acheter, vous ferez des économies !

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?