- le  

L’Annonce des tempêtes

Mercedes Lackey ( Auteur), Anne Virginie Tarall (Traducteur), Wojtek Siudmak (Illustrateur de couverture)
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/03/2003  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

L’Annonce des tempêtes

Mercedes Lackey est née en 1950 à Chicago et a été découverte par M.Z.Bradley. Mais elle a d’autres qualités : une bonne plume et, entre autres, un cycle de plus de vingt cinq tomes, Les Héraults de Valdemar, séparé en trilogies, dont fait partie celle des Tempêtes. Elle a également commis une saga en fantastique, celle de Diana Tregarde, sorcière et détective privée et une série, Bedlam’s Bard, dans laquelle Los Angeles est aux mains d’elfes malfaisants… En règle générale, il y a beaucoup de formes et d’utilisation de magie dans ses livres.

Unis encore et toujours contre l’envahisseur

Des tempêtes magiques menacent la race humaine de disparaître à jamais. Devant un tel danger, les peuples qui d’habitude se font d’incessantes guerres de pouvoir décident de s’unir pour trouver une solution. Ainsi, le royaume d’Hardorn, l’Empire de l’Est et les pays de l’Alliance connaissent une paix forcée et des tourments plus grands que les combats. Karal est un jeune prêtre qui n’a rien d’un héros. Mais dans son subconscient se cache la clé. Les mages, les chevaux magiques pairs des hérauts, les créatures mythiques devront compter avec lui pour repousser les tempêtes.

Dans la continuité du cycle : bonne qualité, originalité épuisée

Mercedes Lackey a sans conteste de bonnes idées, même si le cycle commence à s’essouffler et la matière à manquer légèrement. Le contexte social, les rapports humains, la façon de définir la magie et la religion sont toujours de véritables réussites. En revanche, ce qui pêche chez Lackey, ce sont les longueurs narratives, les analyses psychologiques sans fin et parfois sans fondement. La magie n’a apparemment rien de communicatif, du fond à la forme. Il n’y a pas de quoi ressusciter Merlin, dans tout ça. Pour les boulimiques, les fans et les détenteurs de carte Grand Voyageur.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?