- le  

L’Arrivée des tempêtes

Mercedes Lackey ( Auteur), Anne Virginie Tarall (Traducteur), Wojtek Siudmak (Illustrateur de couverture)
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/03/2003  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

L’Arrivée des tempêtes

Mercedes Lackey est née en 1950 à Chicago et a été découverte par M.Z.Bradley. Mais elle a d’autres qualités : une bonne plume et, entre autres, un cycle de plus de vingt cinq tomes, Les Héraults de Valdemar, séparé en trilogies, dont fait partie celle des Tempêtes. Elle a également commis une saga en fantastique, celle de Diana Tregarde, sorcière et détective privée et une série, Bedlam’s Bard, dans laquelle Los Angeles est aux mains d’elfes malfaisants… En règle générale, il y a beaucoup de formes et d’utilisation de magie dans ses livres.

Comme son nom l’indique

Les tempêtes sont arrivées mais ont été temporairement canalisées. Le monde est pour l’instant sauf. La digue virtuelle élevée par Karal et les compagnons tient. Mais il faudra vite une solution définitive. La tour d’Urtho recèle d’artefacts puissants, sans doute détenteurs de l’arme ultime contre les tempêtes. Arme à double tranchant puisqu’elle peut libérer des forces aussi bénéfiques qu’obscures…

Confirmation d’un manque de souffle


Comme on le pressentait dans le premier tome, la trilogie des tempêtes manque singulièrement de souffle. Les intrigues mises en place n’ont pas reçu les bases nécessaires à un total épanouissement de l’histoire. Mercedes Lackey se perd facilement dans des débats philosophiques stériles, un peu puéril, sur des questions manichéennes inutiles… Cette tentative d’ambiance, trop longue et trop détaillée par rapport au réel rendu du propos, est bien vite avortée et la supercherie ne tient pas longtemps : à croire, en lisant l’arrivée des tempêtes, que Lackey fait du remplissage… Mais il est plus juste et plus prudent d’attendre la fin de la trilogie pour se prononcer. Un second tome décevant et, on l’espère, juste transitoire.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?