- le  

L'Héritage des Anciens

Marie-Claude Elsen (Traducteur), Julien Delval (Illustrateur de couverture), Mitchell Graham ( Auteur)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : 
Date de parution : 31/12/2005  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

L’Héritage des Anciens

L'Héritage des anciens clôt la trilogie du Cinquième Anneau, une série fantasy très fortement inspiré du classiques du genre. Aux Etats-Unis, ce cycle est devenu un best-seller.

Pour les curieux, Mitchell Graham, auteur américain, a réalisé un site Internet sur la trilogie : www.mitchellgraham.net. Attention, je préfère prévenir. Sur ce site pas mis à jour, vous ne trouverez pas grand chose à vous mettre sous la dent. Toutefois, vous pourrez, si le vous désirez, poser des questions à l'auteur ou discutez sur le forum avec d'autres fans (bon j'avoue le forum est un peu vide avec des discussions sans grand intérêt).

Petit retour en arrière

Les légendes concernant les Anciens font allusion à huit anneaux épargnés par la destruction et détenant un pouvoir incommensurable. Une course commence pour détenir ses puissants anneaux.

Dans le dernier tome, Mathieu Lewin, était laissé pour mort auprès de ses amis et de ses ennemis. Ainsi depuis trois ans, sous un autre nom, il vogue sur un bateau en tant que marin. Sans son anneau, il ne peut rien faire et il doit attendre qu'une occasion de présente pour sortir le royaume de la tyrannie.

Mais les choses ont bien changé. Shakira, reine de Orlocks, a en sa possession un des anneaux et espèrent bien récupérer les derniers pour détruire toute trace d'humanité du continent. Elle prépare sa vengeance et son armée attend avec impatience le combat.

'soupir'

Que dire de plus... En relisant mes chroniques sur les deux premiers tomes, je me dis que vraiment, j'ai été gentille, beaucoup trop. Car dans le genre "sans intérêt", cette trilogie se classe parmi les meilleures. Bourrés de clichés, sans aucune originalité, plat, vide... je pourrais continuer comme ça longtemps. L'auteur pioche dans les classiques et il mélange tout : science-fiction avec son histoire d'anneau, fantasy avec son monde médiéval et ses Orlocks, histoire de pirates, avec le début de ce troisième tome... Bref.

Je pense que j'ai été gentille avec les deux premiers tomes, car je me disait que l'auteur allait faire un effort sur le dernier tome, qu'il allait finir en apothéose. Ben non, c'est d'un banal ! Les retournements de situation sont à pleurer ! La méchante devient tout d'un coup, sans qu'on sache pourquoi, gentille. Elle a quand même tenté de tuer le héros à la fin du deuxième tome ! Mais non, ça ne dérange pas l'auteur. Mais, il faut comprendre, elle était jeune avant, elle a beaucoup mûri en trois ans. Bref, c'est bien digne d'un auteur américain !!! La méchante Orlock, elle, se fait bluffer bêtement par le héros. C'est tellement gros qu'on a du mal à y croire ! Elle contrôle son cerveau, mais ne se rend pas compte qu'il utilise son pouvoir. C'est du délire !!!

Sans ajouter les propos masculins à deux balles sur la place des femmes dans les combats, leur droit de décider ce qu'elles ont envie de faire...

Bon ben, vous avez compris mon avis sur ce roman. Bon, à la rigueur, je pourrai concevoir qu'un jeune ado de 12/13 ans qui a rien lu ou presque en fantasy (j'irais jusque dire qui n'a rien lu auparavant), pourrait l'apprécier. Je tiens à préciser que l'ado doit être un peu (beaucoup) crédule.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?