- le  

La Conquête de la liberté

Robin Hobb ( Auteur), Arnaud Mousnier-Lompré (Traducteur), Mathias Bonnard (Illustrateur de couverture)
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 30/04/2004  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

La Conquête de la liberté

Depuis la parution du premier tome du cycle de L'Assassin royal, Robin Hobb a fait beaucoup de chemin. C'est une étoile montante dans le milieu de la fantasy ayant la particularité de se focaliser sur la psychologie des personnages et la crédibilité de l'univers qu'elle crée. Avec le cycle des Aventuriers de la mer, elle développe une fois de plus son univers, nous montrant sa complexité loin de Castelserf et des intrigues du château. Actuellement, la suite des aventures de Fitz Chevalerie est en cours de parution aux éditions Pygmalion.

La révolte gronde

Hiémain a de plus en plus de mal à supporter la vie de mousse sur la Vivacia. Soit son père l'ignore royalement, soit il va jusqu'à l'humilier publiquement. Il décide alors, au moment d'une halte, de s'enfuir et de rejoindre le monastère des moines de la cité. Malheureusement pour lui rien ne se passera comme prévu et il devra revenir sur le navire pour assister les esclaves qui ne rêvent que de se mutiner.

Pour Althéa ça ne va pas mieux non plus. Elle espérait pouvoir quitter le moissonneur avec sa paye et son étiquette, ce qui aurait prouvé à Kyle qu'elle est capable de survivre sur un navire, mais il n'en ait rien et elle se retrouve seule, loin de Terrilville et de sa chère Vivenef. Il va donc falloir qu'elle trouve un moyen de rentrer.

Le pirate Kennit a enfin réussi : il se retrouve à la tête d'une armée de pirates et d'anciens esclaves qu'il a libérés. Il lui manque pourtant sa Vivenef pour être heureux. Il croise alors la Vivacia qui va de plus en plus mal à cause du transport d'esclaves qu'elle effectue. Toutes ces vies éparpillées finiront bien par se rejoindre car leurs destins sont liés.

Une maîtrise parfaite de son roman


Tout se précipite mais laisse le lecteur avec beaucoup de questions. Il faut dire que Robin Hobb a très bien compris comment narrer son histoire et tenir le lecteur en haleine. Après s'être attaquée à la haute société et aux intrigues de château, elle développe son univers et nous montre que la bêtise des hommes est universelle. L'auteur n'a plus rien à prouver, elle maîtrise très bien son univers. Sous sa plume fluide et audacieuse, ses personnages, sont autonomes et vivent d'eux-mêmes.

Pour ceux qui veulent apprécier cet univers dans son ensemble, je leur conseille de lire d'abord les six premiers tomes de L'Assassin royal puis d'attaquer Les Aventuriers de la mer et enfin de finir par la suite des aventures de Fitz Chevalerie. Le petit problème c'est qu'il va falloir patienter un peu. En effet, les deux derniers tomes des Aventuriers de la mer ne sont pas encore sortis en France alors que la suite de L'Assassin royal est en cours de parution. Il y a eu un problème de traducteur chez Pygmalion et c'est bien dommage.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?

{{insert_module::18}}