- le  

La Fille-Sortilège

Benjamin Carré (Illustrateur de couverture), Marie Pavlenko ( Auteur)
Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 28/02/2013  -  jeunesse
voir l'oeuvre
Commenter

La Fille-Sortilège

Marie Pavlenko est née à Lille en septembre 1974. Tombée très jeune dans la fantasy, elle trouve ses inspirations dans les romans de Tolkien, Charlaine Harris ou Christopher Paolini. Après des études de Lettres modernes (DEA) , elle devient journaliste. Son premier roman est Le Livre de Saskia, entre magie et mystère. Grande voyageuse, scénariste de BD, la télévision et le cinéma la revoilà dans la collection Pandore pour un nouveau roman : La Fille-Sortilège.
 
La couverture est bien réussie, elle dépeint parfaitement la Cité des Six et la jeune héroïne, Erine. Faisant passer par la même occasion un sentiment d'action et de poursuite qui se déroule tout le long du roman. Un beau travail de Benjamin Carré.
 
Bannie pour mieux revenir! 

Une nouvelle cérémonie de la Fête des Échanges et Erine se retrouve le jour ou elle aussi a été présentée et a échoué pour se retrouver bannie de son Clan. Condamnée à survivre dans l'un des deux quartiers dédiés aux plus pauvres et surtout à ceux qui ne font plus partis des Clans. La jeune fille doit combattre tous les jours pour lutter contre la faim et la soif aidée son ami Arkadi. Rien ne va l'arrêter, ni les cadavres dans les cimetières ni les sbires lâchés sur elle.

Devant elle se trouve les Six Clans avec leur lois et magies, mais ce fragile équilibre menace de basculer vers le chaos et la destruction.

Erine va beaucoup apprendre sur la Cité, les mensonges et les trahisons seront légions. La jeune fille va devoir faire appel à toutes ses ressources pour arriver à sauver cette cité du sombre complot et des desseins malsains d'un petit nombre de nantis.

Une course contre la montre, contre la mort débute pour Erine et ses amis...
 

La collection Pandore se bonifie !
 
Marie Pavlenko signe un roman riche et dense dans un univers de fantasy extrêmement mature.
En effet dans les conflits, émotions et tragédies que rencontre ses personnages, on ressent une grande maturité pour cette oeuvre.
Erine, son héroïne, a vraiment une vie difficile et se bat tous les jours pour survivre. On souffre avec elle, dans son manque de nourriture ou encore d'eau et tout cela dans une cité ou tout est "gratuit" pour ceux qui font partie d'un des Six Clans.
 
Loin des clichés et des sentiers battus de ce genre de littérature, l'auteur nous présente une histoire aboutie et pleine de force. Beaucoup de messages sur fond social et et politique sont présents dans cette lutte de classes, entre les bannis et les Six Clans. C'est avec un vrais plaisir que je découvre cette aventure avec une intrigue bien construite.
Basé sur un énorme mensonge, la Cité des Six impose à tous un carcan de discipline mais tout cela risque de basculer car le mécontentement   se fait entendre.
 
Attention, ce roman n'épargne aucune scène : tortures, viols, meurtres et combats sont décrits avec une plume directe et sans compromis. Les actes de guerres sont rarement beaux et Marie Palvenko nous le démontre avec talent et maîtrise.
 
Voici un roman très complet et dense tant au niveau de l'action qui démarre dès les premières pages que dans les intrigues et relations de chacun des personnages.
J'aime beaucoup le personnage d'Arkadi, on le voit grandir et apprendre de ses erreurs. Son caractère enjoué malgré ses difficultés et son infirmité en fait un garçon attachant. Les relations avec Erine, sa soeur de coeur est très bien décrite et donne un peu plus d'émotion au fil des chapitres.
 
Voici un huis-clos à la taille d'une ville castratrice pour ses habitants écrite avec beaucoup d'intelligence et de finesse.
Je le conseille pour tous les amateurs de fantasy ou ceux qui veulent connaître ce style littéraire, vous passerez un très bon moment.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?