- le  

La Peste rousse

Sylviane Corgiat (Scénariste), Corrado Mastantuono (Dessinateur), Pierre Matterne (Coloriste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 31/12/2006  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

La Peste rousse

Né en 1962 à Rome, Corrado Mastantuono a une biographie assez impressionnante de l’autre côté des Alpes. Dessinateur de Bande dessinée, il est également illustrateur, il a notamment collaboré à une revue de comics historique et avec les studios italiens de Disney. Pour Elias le Maudit, qui est sa première publication en France, il est accompagné au scénario par Sylviane Corgiat. Romancière et scénariste télé, elle travaille sur plusieurs séries dont : Lune d’Ombre, Stellaire et Elias le Maudit.

Grandeur et décadence

Elias était le plus grand, un roi implacable et juste. Mais aujourd’hui Elias n’est plus rien. Un sorcier a échangé leur visage, le renvoyant à l’anonymat. Revanchard, il a essayé de rétablir la vérité et de détrôné l’usurpateur. Mais il n’a réussi qu’à finir en prison. Heureusement il lui reste quelques amis.

Un petit air de Moebius

Sous ses airs très classiques de fantasy avec ses géants, ses nains et ses chevaliers, l’histoire d’Elias est passionnante. D’abord parce que l’idée de l’échange de visages est assez géniale. Ensuite parce que Sylviane Corgiat refuse tout manichéisme. Ses héros sont volontiers violents et colériques, Elias n’hésitant pas à être cruel quand il le faut. Mais surtout, ce qui est attirant, c’est ce personnage de perdant. Elias avait tout et il a tout perdu. Cela ne l’en rend que plus beau, que plus attachant, même si on ne doute pas que la conclusion finale sera en sa faveur. A moins qu’elle n’opte pour l’une de ces défaites ou tragédies qui font les légendes. Côté dessin, les planches de Corrado Mastantuono ont un petit air de Moebius dans la composition des planches ou le choix des couleurs. On ne s’en plaindra pas. Son style sert parfaitement l’histoire et ses cases sont toujours remarquablement travaillées. Le résultat est superbe. Jusqu’ici Elias le Maudit est vraiment une série prometteuse. Aux auteurs de confirmer dans les prochains tomes.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?