- le  

La Pierre Noire

Jean-Pierre Pécau (Scénariste), Igor Kordey (Dessinateur), Chris Chuckry (Coloriste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/12/2007  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

La Pierre Noire

Jean-Pierre Pécau est un auteur multiforme. Il a travaillé dans le monde du jeu de rôles et des wargames et participé aux premiers numéros du journal Casus Belli. Depuis 1997, il s’est lancé dans la bande dessinée avec succès. On lui doit plusieurs séries telle que Nash, Little Blade et Arcanes. Arcanes qu’il a décliné en deux séries en forme de spin-off : Arcanes Majeur et L’Histoire secrète. Pour cette dernière, Igor Kordey tient un rythme de folie pour les dessins avec deux à trois tomes par an. Un véritable exploit pour celui qui a longtemps travaillé dans le monde du comics. Avec Jean-Pierre Pécau, il travaille également sur la série Empire, toujours aux éditions Delcourt.

L’Arabie Saoudite et l’Ukraine…

Le dixième tome de cette saga commencée il y a moins de trois ans va nous emmener dans un premier temps en Arabie Saoudite, juste au moment de sa création. En 1926, Ibn Seoud à la tête de ses armées inflige défaite sur défaite aux colons anglais malgré leur armement supérieur. Il s’apprête ainsi à devenir le maître de l’Arabie. Les rumeurs vont bon train le concernant. Certaines évoquent un sorcier blanc qui dans l’ombre l’aiderait avec sa magie. Un sorcier qui pourrait bien être Philby et ses arcanes.

La deuxième ligne de narration nous emmène en Ukraine. Itzak se bat aux côtés des anarchistes mais doit prendre la fuite vers la Sibérie avec ses deux compagnons. Une fuite longue et difficile où chacun d’eux risque sa peau.

Respect

Cette série est un véritable tour de force. La Pierre Noire est déjà le dixième album en moins de trois ans. Rien que pour cela elle mérite un grand coup de chapeau alors que traditionnellement pour une série BD, les lecteurs doivent attendre au moins un an entre deux tomes. C’est une petite révolution. D’autant que la qualité des dessins est toujours au rendez-vous. On peut aimer ou pas le trait assez particulier d’Igor Kordey, avec des visages parfois un peu difformes, mais il faut lui reconnaître une continuité et une stabilité assez remarquables. Il manque simplement un peu de précision et de détails, ce qui finalement est assez compréhensible vu le rythme auquel il travaille.

Du point de vue du récit, on est totalement accro à la manière dont Pécau revisite en permanence l’Histoire du monde avec ses arcanes. C’est un vrai plaisir de passer à travers les époques et les grands événements, ce qui nous amène parfois même à en découvrir certains, comme cet épisode de la fondation de l’Arabie Saoudite. Les amateurs d’Histoire sont sans doute ravis par cette série ambitieuse et qui tient son rythme démentiel pour notre plus grande joie. Evidemment, on pourrait demander des personnages plus fouillés et une application plus grande dans les dessins. Qu’importe, ce ne sont que des points de détail. L’Histoire secrète est une excellente série mélangeant le fantastique avec l’historique, et le faisant plutôt bien.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?