- le  

La sonate hydrogène

Iain Banks ( Auteur), Patrick Dusoulier (Traducteur)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Anglais UK
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 28/10/2013  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

La sonate hydrogène

Iain Banks est un écrivain écossais, père du cycle de la Culture, décédé en juin 2013 à l'âge de 59 ans. La sonate hydrogène est donc le dernier tome (posthume) de cette saga.
 
"Kaboum !" (hydrogène au contact d'une flamme)
 
La sublimation : l'espoir d'une vie après la mort et parallèle à la vie. Une vie pendant la vie. Un changement de plan que chaque espèce de l'univers espère atteindre un jour. L'entrée dans une nouvelle dimension infinie de l'espace et du temps. Voilà où en sont les Gziltes : proche de l'apothéose. Cependant, des petits événements surviennent. Insignifiants. Infimes. Mais suffisamment étranges pour attirer l'attention de la Culture et de ses vaisseaux. Que se passe-t-il aux confins de l'univers et pourquoi tant de mystère?
 
"1100101001100101" (blague binaire)
 
Intéressant et compliqué. Lorsque j'ai choisi les "sous-genres" de ce livre, j'ai trouvé le terme de "hard science" dans la liste qui m'était proposée et je trouve cela parfaitement adapté.
 
Je l'avoue, je suis novice en ce qui concerne les écrits de Iain Banks et ne connaissais pas le cycle de la Culture et ce tome... n'est pas pour les novices. J'ai vraiment du mal à m'accrocher à ce livre qui est pourtant très intéressant. Je sens au fond de moi qu'il y a plus que ce que je lis. Que certaines clefs m'échappent.
 
Il est de fait difficile pour moi de bien commenter ce livre comme il le mériterait. Mon inexpérience prouve néanmoins une chose : si vous voulez lire le cycle de la Culture (et vous le devriez), ne faites pas comme moi : commencez par le tome 1 !
 
Pour ceux qui connaissent déjà les œuvres de Iain Banks, allez-y et dévorez ce livre. Et commentez cet article avec votre œil d'expert !
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?

{{insert_module::18}}