- le  

La Vengeance de Petite Grue

Néjib Belhadj Kacem (Illustrateur de couverture), Wang Dulu ( Auteur), Solange Cruveillé (Traducteur)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Autres
Aux éditions : 
Date de parution : 31/10/2007  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

La Vengeance de Petite Grue

Wang Dulu (1909-1977) est un auteur chinois dont les romans connurent un grand succès dès les années 30. Après plusieurs histoires de détectives, il écrivit entre 1938 et 1949 seize romans de wuxiawuxia moderne (des romans d'un type assez proche ont fait leur apparition au 2-3e siècle avant J.C.). Il fut ensuite forcé après l'accession de Mao au pouvoir de devenir enseignant, puis obligé à travailler aux champs durant la Révolution Culturelle.

Son oeuvre la plus célèbre est la série (qui porte le nom de Tigre et Dragon dans la version française) de cinq romans de wuxia, qui se poursuivent sur quatre générations de protagonistes. Le premier chronologiquement, La Vengeance de Petite Grue, fut en fait le troisième écrit. Le quatrième, Tigre et Dragon, fut adapté au cinéma par Ang Lee (2000).

Tu as tué mon père...

Bao Kunlun dirige d'une main de fer une école de gongfu. Ses élèves, en plus de travailler pour lui en échange de son enseignement, doivent jurer de bien se tenir, et en particulier, d'éviter l'adultère. Il a déjà tué et estropié des élèves qui n'avaient pas respecté cette règle. On devine ce qui va suivre...

Jiang Zhisheng est l'un des élèves les plus prometteurs de Bao Kunlun. Mais il tombe amoureux d'une jeune femme mariée, et rompt sa promesse. La colère de Bao Kunlun est terrible, et il fait tuer le jeune homme. Petite Grue, le fils de Jiang Zhisheng, devient un jeune garçon querelleur, dont le seul but dans la vie est d'apprendre le gongfu pour se venger de ceux qui ont assassiné son père...

Une approche très différente...

Le roman est composé d'une myriade de petites aventures des divers chevaliers errants, qui se vexent pour pas grand chose et se provoquent en duel les uns les autres pour moins encore. Les personnages sont intéressants, car aucun n'est aussi lisse que dans les romans inspirés de la chevalerie européenne : ils sont parfois pleins de noblesse et de grandeur d'âme, mais plus souvent lâches, veules, adultères ou querelleurs. Cela les rend nettement plus humains et crédibles, et remet en perspective leurs grandes histoires tragiques et leurs faits d'arme extraordinaires... Une histoire et un style inhabituels pour le lecteur français, d'un intérêt certain autant que d'une lecture agréable... romantique (chevalerie, arts martiaux, et romance) qui le rendirent célèbre. Il est considéré comme l'un des fondateurs du genre

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?