- le  

Le cycle du feu 1

Hub ( Auteur)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 30/09/2011  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Le cycle du feu 1

Humbert Chabuel, alias Hub, a une carrière éclectique, qu’il construit grâce à des rencontres heureuses : Luc Besson alors qu’il travaille comme designer sur Le Cinquième élément, Moebius, Mézières... Il a également exercé ses talents dans les domaines de la publicité, des jeux vidéo et de la télévision. Okko est la série avec laquelle il s’est fait connaître. Il entame avec Le Cyle du feu un nouveau diptyque des passionnantes aventures de son héros.

Une nouvelle mission pour Okko

Okko, le rônin sans maître, est à la tête d’un petit groupe de chasseurs de démons et arpente ainsi les terres de l’empire de Pajan. Il est accompagné de Noburo, un géant qui cache son identité derrière un masque, du moine Noshin, capable d’invoquer et de communiquer avec les forces de la nature, et d’un jeune pêcheur, Tikku, que le moine prend sous son aile.

Deux grands clans de l’Empire ont secrètement convenu d’un mariage pour sceller une puissante alliance et mettre fin à la dévastatrice ère de la Brume. Afin de tenir à l’écart les clans rivaux, le lieu est tenu confidentiel et une garde spéciale, composée des cent plus valeureux samouraïs des deux familles, a été créée. De manière plus officieuse, Okko et ses compagnons ont, eux aussi, été appelés.

Un nouveau cycle commence

La série Okko en est déjà à son septième volume, et le moins qu’on puisse dire est que son intérêt ne faiblit pas ! La structure en diptyques se suffisant à eux-mêmes y est sans doute pour beaucoup, chaque album étant l’occasion de développer les liens entre les personnages et l’univers dans lequel ils évoluent. Cela permet également de maintenir une certaine dynamique, les différents arcs de la série n’ayant pas le temps de s’essouffler. On entre ici dans le Cycle du feu, où comme l’élément qui le caractérise, le récit se fait plus flamboyant, en laissant la part belle à l’action et à la violence, y compris celle des sentiments.

Entre intrigues de cours et action trépidante, il est difficile de lâcher cet album, d’autant que Hub continue de nous enchanter avec des planches magnifiques. Il y a toujours un souci du détail qui donne vie à l’univers, et le découpage suit parfaitement le déroulement du récit, alternant les scènes d’action et les moments de calme, sans jamais être confus. Les teintes rouges sont ici mises à contribution, achevant de faire entrer l’album dans le cycle du feu.
 
Les questions encore en suspens laissent augurer du meilleur pour la deuxième partie. Un excellent album d’une série qu’on ne peut que recommander !

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?