- le  

Le démon de la vengeance

Michelle Charrier (Traducteur), Craig White (Illustrateur de couverture), Jaye Wells ( Auteur)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : 
Date de parution : 30/04/2012  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Le démon de la vengeance

Jaye Wells a d’abord fait une carrière de rédactrice de magazine, avant de se lancer dans la littérature bit-lit avec une héroïne au tempérament de feu : Sabina Kane. La série, dont plusieurs tomes sont déjà parus aux États-Unis, sort en France à un rythme élevé.

 

Course contre le temps

 

Sabina Kane est une métisse : moitié mage et moitié vampire. Élevée par sa grand-mère vampire qui a fait d'elle son assassin personnel, Sabina s'est révoltée un jour, rejoignant sa sœur jumelle chez les mages. Depuis lors, sa grand-mère, soutenue par tous les clans des vampires, ne cherche qu'à se venger de sa petite-fille, laquelle ne souhaite rien de plus que pouvoir vivre en paix et comprendre ce qu'elle est réellement.

Sabina apprend, lentement, ses pouvoirs de mage. Entre une sœur gentille et envahissante, un démon adepte du catch et des loups-garous qui lui reprochent d'empiéter sur leur territoire. Mais les choses vont s'accélérer quand sa grand-mère lance une guerre totale contre les mages et, au passage, kidnappe la sœur jumelle de Sabina. Désormais, quoi qu'en disent les prophéties, le combat des deux femmes doit avoir lieu. Il sera sanglant...

 

Une bit-lit qui sent Cajun, swingue et laisse couler le sang

 

L'univers dans lequel évolue Sabina est à peu près posé. Depuis deux tomes, elle traverse des États-Unis peuplés d'étranges créatures. Avec ce troisième volet, Jaye Wells nous en dit plus, nous laissant mieux découvrir le côté enchanté de cet univers tout en dessinant des humains aussi prenants que les êtres magiques. Une nouvelle ville est à l'honneur : La Nouvelle-Orléans cette fois.

Si Sabina est plus posée, moins encline à la violence, c'est le monde autour d'elle qui bascule dans le sang et la douleur. Elle ne contrôle plus, découvrant des personnages et des portions de ces USA qu'elle ne connaissait pas plus que nous. Elle nous entraîne avec elle, en fait depuis le premier tome, dans un long périple du côté sombre de la nuit.

 

Certes, Jaye Wells écrit de la bit-lit et en respecte absolument les codes. Mais cela n'empêche pas ses histoires d'être puissantes, de nous emporter et de nous divertir.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?