- le  

Le Fond du bocal 4

Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/08/2009  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Le Fond du bocal 4

À ActuSF, on aime bien Nicolas Poupon. Avec sa série Le Cri de l'autruche, collection de strips animaliers tous plus hilarants les uns que les autres, il aura fait rire plusieurs générations de chroniqueurs. C'est donc avec un plaisir non dissimulé qu'on (re)découvre sa série Le Fond du bocal, publiée au préalable chez Le Cycliste avant d'être reprise par Drugstore. Les fans pourront aussi se jeter sur Super Sensible, dont l'intégrale vient d'être rééditée par Paquet.

Noyer le poisson

Vous ne le saviez peut-être pas, mais les poissons rouges ne se contentent pas de tourner en rond dans leur bocal. Ils philosophent sur la vie, la mort, rendent visite à leur filet congelé de fille, tentent de s'échapper, communiquent par coquillages interposés... Autant de situations burlesques et délirantes qu'il est difficile de résumer, tant l'inventivité et l'imagination de Nicolas Poupon semblent sans limites.

Siphonné du bocal

Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez Nicolas Poupon. Comment expliquer sinon la facilité avec laquelle il provoque le rire, avec un bocal et trois poissons qui s'y battent en duel ? Il faut sans doute être fou pour tenter le pari, mais force est d'avouer qu'il est totalement réussi. À mettre dans la bouche de ces animaux insignifiants des mots aussi inattendus, il crée un décalage qui forme l'arête dorsale de la série. En jouant sur leurs caractéristiques propres (par exemple l'absence de mémoire) ou en leur calquant des comportements humains, Poupon invente tout un tas de situations délirantes, entre petits drames du quotidien et philosophie de comptoir (« Si j'étais assez intelligent pour comprendre ce que je dis... je serais sûrement assez con pour trouver ça beau »).

Mais n'allez pas croire que cette succession de strips mettant en scène un bocal et deux ou trois poissons rouges soit monotone. Poupon sait varier les gags, et le dessin suit : astuces graphiques, jeu sur la forme du bocal (et des poissons : la série avec les filets congelés est tordante), variation du découpage... Il sait se renouveler aussi bien dans l'humour que dans sa mise en forme.

Alors évidemment, il ne faut peut-être pas lire tout l'album d'une traite, au risque de ne pas profiter pleinement de l'effet de surprise et de l'humour des situations. Le Fond du bocal est une BD qui se lit par petites touches, pour égayer sa journée et se payer une bonne tranche de rire pané quand on en a envie. Un must de la BD d'humour !

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?