- le  

Le Haut-Lieu et autres espaces inhabitables

Serge Lehman ( Auteur), Damien Venzi (Illustrateur de couverture)
Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 29/09/2011  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Le Haut-Lieu et autres espaces inhabitables

Serge Lehman, de son vrai nom Pascal Fréjean, est actuellement critique au Monde des Livres et a écrit bon nombre de romans de science-fiction. Parmi ses oeuvres remarquables, il a notamment coécrit avec Fabrice Colin La Brigade Chimérique qui fut un beau succès et qui a même été adapté en jeu de rôle. Il a également remporté le Grand Prix de l'imaginaire et le Prix Rosny aîné pour son roman F.A.U.S.T. maintenant épuisé.

Le Haut-Lieu et autres espaces inhabitables est un recueil de nouvelles mêlant science-fiction et fantastique, il a été publié aux éditions Denoël dans la collection Lunes d'encre en 2008 avant de paraître il y a quelques mois en poche aux éditions Folio SF. Il est doté d'une préface signée Xavier Mauméjean qui a l'avantage d'expliquer certains points obscurs des nouvelles si l'on passe à côté.

Un recueil de nouvelles de qualités inégales

L'ouvrage débute par la nouvelle qui a donné son nom à l'anthologie : Le Haut-Lieu, qui se trouve être, selon moi, la meilleure de toutes. On se retrouve dans un huis-clos avec un artiste américain richissime et un agent immobilier qui tente de lui vendre un magnifique appartement en plein Paris : une affaire en or. Mais la visite, d'abord normale, va vite tourner à l'angoisse. Il semblerait que les pièces de l'appartement disparaissent une à une sans aucune explication plausible et réaliste. L'écriture de cette nouvelle fait beaucoup penser à une mise en scène théâtrale. La façon dont Serge Lehman présente et développe ses personnages, mais aussi la description faite du décor contribuent à cette impression. A la fois énigmatique, pernicieuse et très noble, on se laisse hypnotiser par le charme dangereux de cet appartement parisien voulant "capturer" ses visiteurs.

Les autres nouvelles proposées ensuite sont beaucoup plus confuses et difficiles à appréhender pour le lecteur. Comme la nouvelle Le gouffre aux chimères qui nous raconte l'histoire d'un homme recevant un colis qu'il ne doit absolument pas ouvrir. Cet homme a en fait été repéré par un service spécial français qui traque les "réifications", un phénomène qui touche les êtres étant à deux doigts de faire une grande découverte. Le but de ce service étant de permettre aux dits individus de réussir à matérialiser leur idée ou invention, censée changer nombre de destins. Même si on comprend l'objet de la nouvelle, son développement est toutefois assez brouillon, tout comme la nouvelle Superscience.

La seconde nouvelle de qualité du recueil est selon moi la très courte et incisive La chasse aux ombres molles qui apporte une réflexion sur le statut des grandes entreprises. Et Serge Lehman va plus loin encore dans le malaise en remettant en question leur existence même, mais aussi leur utilité dans la société. Une invitation à la réflexion dans notre monde où l'Entreprise, la grande institution toute-puissante se dévore elle-même jusqu'à la suppression de sa propre raison d'être.

Il y a également Origami : l'histoire d'un journaliste qui se retrouve à intégrer pour une semaine une mystérieuse organisation. Son but : faire assimiler une vérité scientifique absolument effarante que peu d'initiés connaissent, cette dernière va changer sa vision de la vie et de l'univers. Très sympathique, à l'ambiance feutrée et glaçante.

La régulation de Richard Mars est une nouvelle assez sympathique, bien qu'un peu floue, qui traite du sujet de l'immortalité et du bon usage des corps d'emprunt. Richard Mars est un pauvre abandonné de tous, sa femme l'a quitté, sa vie est plate, jusqu'au jour où il rencontre une entité qui lui donne un pouvoir infini... mais que va-t-il en faire ?

Au final, ce recueil recèle quelques belles petites surprises qui s'équilibrent avec les autres nouvelles d'une qualité plus faible. Le Haut-Lieu est vraiment un incontournable, tout comme deux ou trois autres courts récits. C'est en tout cas une belle manière de faire une première incursion dans le monde étrange et feutré de Lehman dont l'écriture charme, séduit et subjugue. On ne peut en ressortir indemne.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?