- le  

Le piège de glace blanche

Guillaume Fournier (Traducteur), J. V. Jones ( Auteur), Marc Simonetti (Illustrateur de couverture)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 30/09/2009  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Le piège de glace blanche

Julie V. Jones est né en 1963 en Angleterre. Elle déménage ensuite pour les Etats-Unis où, en parallèle à son activité de directrice marketing, elle écrit plusieurs romans. On lui doit notamment Le livre des mots (Livre de poche), un cycle qui met en scène la quête initiatique d’un jeune garçon. Le piège de glace blanche est le premier épisode d’une série en deux volumes, l’Epée des Ombres.

Au sortir de l’adolescence

Dans une région hostile où règne un éternel hiver, habitent des clans guerriers en conflit. La vie du jeune Raif bascule le jour où il retrouve plusieurs hommes de son clan  massacrés de mystérieuse manière. La vie qu’il a connue jusque là va connaître de nombreux changements…

Ash est la fille adoptive de Penthero Iss, le Haut seigneur d’une forteresse. Hantée par d’horribles cauchemars, et troublée par l’attention malsaine que lui porte son père, elle décide de s’enfuir. Les deux adolescents vont se rencontrer pour une aventure qu’ils n’imaginaient pas.

De la fantasy classique mais efficace

Le récit s'appuie pour commencer sur le schéma de la quête initiatique : deux adolescents en passe d’arriver à l’âge adulte, et qui se trouvent confrontés à des événements qui les dépassent. Sur ce schéma on ne peut plus classique, l’auteur construit une histoire complexe et fouillée, et l’on prend plaisir à découvrir avec les différents protagonistes ce monde rude et froid, où la survie fait figure de loi.

La narration est bien menée, et les événements s’enchaînent sans temps morts. L’écriture est efficace, les descriptions suffisamment évocatrices sans être longues. On soulignera l’absence de manichéisme : point de lutte entre le bien et le mal ici, mais des hommes qui complotent et manipulent les autres pour le pouvoir et la survie, dans un environnement particulièrement hostile.

La description de la magie en œuvre dans ce monde est intéressante : elle reste pour le moment en arrière-plan, comme un élément que les protagonistes admettent mais ne comprennent pas. Elle fait davantage figure de sourde menace, dans un monde où il ne faut pas fouler certains domaines sous peine d’en subir les conséquences.

Le seul bémol concerne le manque d’originalité du roman : les différents éléments utilisés montrent la maîtrise de l’auteur, qui sait conter une histoire, et rien n’est laissé au hasard. Mais elle ne sort pas des sentiers battus, et on a souvent une impression diffuse de déjà lu… Ce premier volume est tout de même réussi, la lecture est agréable, on regrettera juste le manque d’originalité, en espérant que la suite soit au moins aussi intéressante. Une très bonne surprise en tout cas !

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?