- le  

Le Roi Démon

Rosalie Guillaume (Traducteur), Cinda Williams Chima ( Auteur), Larry Rostant (Illustrateur de couverture)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : 
Date de parution : 31/10/2010  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Le Roi Démon

Cinda Williams Chima est américaine et vit dans l'Ohio avec sa famille. Elle a écrit un certain nombre de romans de fantasy parus aux Etats-Unis. Son premier roman traduit, Le Roi Démon, est le début d'une série en quatre tomes qui devraient paraître chez Bragelonne.

L'histoire, un éternel recommencement

Pour aider sa famille à survivre, Han, un jeune homme, doit faire face à bien des périls. Il pourrait abandonnant sa vie de voleur en vendant les bracelets d'argent qui se trouvent à ses poignets. Mais voilà, un sort mystérieux semble les sceller à jamais. Ses mésaventures ne font que commencer. Avec son ami Danseur, il va devoir faire appel à tout son courage et sa force pour faire face à son destin.
Raisa quant à elle est une princesse mais elle aussi va devoir se battre pour conserver sa liberté. En effet elle n'accepte ce rôle de représentation royale et refuse le mariage arrangé par une mère trop laxiste. Elle décide donc de fuir la cour et ses richesses pour tenter de rejoindre les Clans et son père si peu présent. Mais la politique et les complots vont la rattraper.
C'est ainsi qu'Han et Raisa, que tout sépare, vont se rencontrer. À leur insu, ils vont réveiller des forces obscures qui avaient dans leur temps mis les Sept Royaumes en périls...

Trame classique pour fantasy romantique

Le Roi Démon est un roman de fantasy dans le plus pur style. On y retrouve tous les ingrédients du genre : magie et guerre, complots et meurtres, traîtres et guerriers de renom. Sans véritablement renouveler ce style de littérature, l'auteur, grâce à une écriture soignée et très actuelle, nous propose une belle histoire. Son monde est très cohérent et extrêmement fourni. D'ailleurs, le départ est un peu ardu avec des explications de l'ensemble des données politiques et coutumes de cet univers. Les relations entre les clans et le reste du pouvoir est d'ailleurs bien rendu. La magie qui a tout détruit et qui est maintenant bridée par une surveillance de tous les instants de la part des Clans donne une idée assez précise de l'ambiance des Onze Royaumes : entre ceux qui veulent retrouver leurs pouvoirs perdus et ceux qui protègent la paix et le commun des mortels, ce ne sont pas les grandes amours.
Et c'est confrontés à ces conflits larvés et bien d'autres complots que deux jeunes gens essayent de vivre, voire survivre dans cet univers. Han est mon préféré, laissant tomber son statut de chef de guilde des voleurs d'un quartier, il va devoir faire des choix difficiles pour arriver à nourrir sa mère et sa sœur. Mais il n'est pas au bout de ses surprises.
Quant à la belle et farouche Raisa, mon avis est plus mitigée. En fait éprise de liberté, elle ne voit que son intérêt et devient vite détestable. Sa naïveté et sa méconnaissance du monde dans lequel elle vit n'étant pas obligatoirement une excuse.
Vous l'avez compris, une fois de plus, voilà un roman avec des héros qui se cherchent et découvrent leurs pouvoirs. Des vies que tout sépare mais que le destin va rapprocher, avec en toile de fond le réveil de sombres forces qui jadis mirent en péril le royaume : vous avez un aperçu assez clair de ce roman.

Cinda Williams Chima donne une touche personnel de romantisme en jouant sur les sentiments des différents personnages. Plusieurs pistes laissent penser que bien souvent l'histoire se répète. En effet l'intrigue principale semble prendre racine il y a mille ans pour mieux renaître aujourd'hui. Han porte en lui les gènes de celui par qui tout est arrivé. Et la belle Raisa semble bien partie pour devenir la guerrière de légende qui la fait rêver.

Un roman donc sans véritablement de surprises mais bien écrit. Je le conseille aux aficionados qui devraient y trouver leur compte ainsi qu'à un public plus jeune.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?