- le  

Le Secret du Verre

Laurence Belingard (Traducteur), Tito Faraci (Scénariste), Giorgio Cavazzano (Dessinateur), Nardo Conforti (Coloriste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/03/2004  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Le Secret du Verre

Marvel Transatlantique ? Cette nouvelle collection, approuvée par Joe Quesada, l'éditeur en chef de Marvel (et ex-dessinateur sur la série de comics Daredevil), a pour but de demander à des grands noms de la BD européenne de signer une aventure des personnages de Marvel...
Tito Faraci et Giorgio Cavazzano signent ce premier mutant, nous entraînant dans une aventure de Spider-Man à Venise. Tito Faraci est un vétéran des studios Disney, mais il a également travaillé sur des épisodes de Dylan Dog, ainsi que les numéros 234 et 235 de Martin Mystère. Giorgio Cavazzano a, lui aussi travaillé pour Disney, mais également pour Pif et Mickey Magazine. Une exposition sur l'album a été organisée à Paris en mai 2004.

Venise, ses gondoles, ses savants fous...

Peter Parker n'en mène pas large. J. J. Jameson l'a de nouveau reçu en beauté, et en plus, cette fois, il a décidé de l'envoyer en mission. Bah, l'Italie, ça change de New York, de la lutte contre le crime organisé, de la dure vie de justicier solitaire. Mais Venise en plein Carnaval, c'est un peu le cauchemar pour quelqu'un qui ne supporte plus les bals masqués. Alors il va essayer de visiter des coins où il y a moins d'affluence, au risque de réveiller des forces maléfiques...

C'est un peu court, jeune homme...

Ce qu'on se dit tout de suite, c'est que l'histoire est courte, très courte. L'aventure n'occupe que la moitié du volume, le reste racontant le making-of, avec en parallèle une interview de Tito Faraci. Le format comics n'est vraiment adapté au format album que lorsque plusieurs numéros sont regroupés... L'histoire est simple, mais il est difficile d'inclure beaucoup de retournements avec une longueur aussi faible.
Le principal intérêt de cet album est d'une part l'accès au storyboard et à de nombreux croquis, et d'autre part une interprétation différente du mythe de l'homme-araignée. Même s'il n'est pas totalement convaincant, on attend avec impatience la sortie des volumes suivants, qui, on l'espère, ne seront pas trop handicapés par le format et offriront plus de complexité...

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?