- le  

Le Temple du passé

Stefan Wul ( Auteur), Jean-Yves Kervevan (Illustrateur de couverture)
Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/05/1996  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Le Temple du passé

De son vrai nom Pierre Pairrault, ce dentiste livra entre 1956 et 1959 une dizaine de romans au Fleuve Noir qui dévoilèrent un grand auteur de SF française. Parmi ceux-ci, Niourk, L'Orphelin de Perdide, Oms en série sont de très grandes réussites. Les deux derniers ont d'ailleurs été portés à l'écran respectivement sous les noms : La Planète sauvage et Les Maîtres du temps. Puis vint le silence, Stefan Wul avait brillé puis disparu, mais sa lumière avait éclairé bien des lecteurs et bien de futurs écrivains.

Un auteur atypique, une référence de la SF française

Tout le monde s'était résolu depuis longtemps à la perte de cet auteur qui avait apparemment donné toute son inspiration accumulée et se refusait à tirer indéfiniment sur la corde quand en 1977, les éditions Denoël firent paraître un nouveau Stefan Wul : Noô. Cette œuvre était atypique à plus d'un titre. De par sa taille tout d'abord, jusqu'ici, les romans de Wul étaient calibrés pour le Fleuve Noir et n'excédaient pas 200 pages. Noô, scindé en deux volumes en faisait plus de 500. De par son sujet, sa richesse et son niveau d'écriture beaucoup plus ambitieux, il devait laisser plus d'un fan de la première époque dubitatif. Enfin, ce qu'on croyait annoncer le retour de l'auteur fut en fait un adieu qui semble malheureusement définitif.

Stan Barets dans Le Science-fictionnaire disait de ce roman qu'il était " le plus fou, le plus irracontable (sic) des Wul ", et que malgré cet étonnant foisonnement d'images, de rebondissements et de situations toutes plus improbables les unes que les autres, tout était au final " cohérent ".

ATTENTION : Grand Classique

Le Temple du passé raconte les péripéties d'un vaisseau spatial et de ses occupants. Perdus dans l'espace, ils sont engloutis par une entité extraterrestre et lutteront corps et âmes afin de sortir de la bête. Cette lutte les entraînera vers d'autres aventures et débouchera sur un final aussi inattendu que mémorable… Accessibles à tous, les romans de Wul sont régulièrement réédités et c'est avec impatience que l'on attend la réédition de celui-ci.

Wul ou l'éternel plaisir de la lecture

Stefan Wul est avec Kurt Steiner un des meilleurs auteurs qui sont passés au Fleuve Noir. On peut trouver une intégrale en deux forts volumes chez Lefrancq que l'on ne peut que conseiller tant l'œuvre de Wul reste - malgré le passage des années - extrêmement attachante.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?