- le  

Le Temps de la fin

Jean-Pierre Normand (Illustrateur de couverture), Vincent Jounieaux ( Auteur)
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 30/11/2011  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Le Temps de la fin

Docteur Jounieaux
 
Avant d'être auteur de science fiction, Vincent Jounieaux est aussi le chef de service pneumologie du CHU d'Amiens.
Il a découvert la science-fiction avec Les Guerriers du silence de Pierre Bordage, en 1998.
Achevé en 2009 et édité en 2012, Le Temps de la fin est son premier roman.
 
 
La fin des temps

J. J. O’Truste est un tueur à gages chargé par l’énigmatique X d’éliminer d’importantes personnalités du Système solaire. Cet homme n’est-il qu’un simple pion dans la partie que se livrent la Space Sprawling Corporation, le Gouvernement Central, le Mouvement de la Pensée Rebelle et les mutants de Vénus pour le contrôle du pouvoir ou, face à la mystérieuse force qui dévore une à une les planètes,est-il le seul humain capable d’arrêter le temps de la fin....
 
Tueur à gages armé d'un antique colt .45, J. J. O'Truste va parcourir la galaxie entre 2984 et 3011, entrecoupé de périodes de sommeil.
Il va se retrouver embarqué dans une aventure galactique et découvrir qui il est, après bien des aventures, des rencontres, des trahisons.


Il est temps que ça finisse
 
Mélange de space opera mâtiné de cyberpunk, où le héros est un tueur à gages en repentir, ce roman réunissait beaucoup d'éléments pour me plaire.
 
Mais la mayonnaise n'a pas pris.
 
Le roman se perd dans des discours pseudo-techniques, dont le sens m'a complètement échappé, certaines situations m'ont laissé quelque peu surpris de la tournure des événements et des réactions des intervenants.
 
Le fond de l'univers a beaucoup de bonnes idées, mais également des concepts dont la logique m'échappe, comme la forteresse automatisée de la présidente, en principe complètement indépendante et impénétrable, mais qui, pour les besoins de l'histoire, va être shuntée par les médecins, sans réaction de l'IA de contrôle.
 
Le roman manque de rythme, l'approche de l'apocalypse (dont la progression par de Pluton, et qui progresse de planète en planète, dans le sens inverse de l'éloignement par rapport au soleil... Les planètes sont donc restées alignées pendant 27 ans... ) aurait dû faire monter la tension, mais non, les 3 dernières années de l'histoire vont presque être l'objet d'une ellipse, où le héros va se découvrir des super-pouvoirs dont l'intérêt par la suite sera nul...
 
Il y a beaucoup d'éléments dans ce roman qui m'ont laissé complètement froid, pour tout dire, je pense être passé complètement à côté de cette fiction.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?