- le  

Le Tombeau des Cathares

Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 31/03/2007  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Le Tombeau des Cathares

Philippe Chanoinat et Frédéric Marniquet réalisent ensemble la série des "Brigades de l'Etrange". Le scénariste a travaillé par ailleurs sur de multiples bandes dessinées, particulièrement dans le domaine de l'humour - ce qui n'est pas le cas de cette Brigade. Le dessinateur ( et co-scénariste )a aussi plusieurs réalisations à son actif, plus sérieuses.

Un voyage bien instructif

La Brigade de l'Etrange se sépare le temps de cette aventure.  Le professeur Lartigues (qui déjà n'était pas avec la brigade dans l'épisode précédent) part en voyage vers St Petersbourg tandis que les autres membres continuent  de travailler sur des enquêtes en France. Car d'tranges faits divers surgissent, dont les meurtres de deux médecins, l'un d'eux finissant brûlé vif sur une colline de Champagne.
Le voyage n'est pas de tout repos. Attentats, assassinats, enlèvement, éxecution... La vie est dure en Russie. Mais les secrets que cherche le professeur sont bien gardés et pourraient engager l'avenir du tsar lui-même. Car inextricablement, les dirigeants russes sont liés aux Cathares par de mystérieuses relations situées en... Champagne. Et inévitablement, le professeur va revenir vers les lieux qui fascinent nombre d'individus.
Qu'est-ce qui s'y cache ? Un trésor ? Des secrets millénaires ? Les gardiens sont de retour et il ne fait pas bon être déclaré hérétiques !  Leurs armes sont mortelles, si eux ne semblent pas l'être.

Une série bien rôdée

La Brigade fonctionne désormais sans à-coups, même si pour les besoins du scénario l'un de ses membres est plus en relief que les autres. Explorant toujours les légendes et les énigmes du passé, glissant en permanence entre le réalisme policier et le fantastique historique, cette série offre de nouvelles approches du folklore et parfois, comme ici, se permet de relier entre eux des histoires aussi éloignées que le massacre des Cathares et la disparition d'un tsar de Russie, mixant l'ensemble dans une histoire à la Dan Brown.
Le dessin, lui aussi, hélas, s'est aussi rôdé. Ce qui est bien pour les cases où Marniquet sat donner le meilleur : le bâteau, les palais russes et les plaines enneigées sont belles et tracées avec le sion particulier que le dessinateur sait apporter aux décors. Par contre, il ne sait toujours pas dessiner les têtes de ses personnages. Traits figés, semblants parfois décalqués de photographies, les visages jurent parmi l'ensemble. Ils forment la seule vraie fausse note de toute la série.
Dans cet album, le fil rouge des aventures de la Brigade n'avance pas vraiment mais la série, elle, progresse. Les personnages se précisent et sont plus humains, l'ehistoire ne se termine pas par une conclusion terne et rapide comme les précédents. On y sent une assurance, une envie, un soulagement peut-être de voir la série tenir et continuer, permettant d'étaler plus les mystères, sur peut-être plusieurs albums.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?