- le  

Les Louves

Remi (Scénariste), Manboou (Dessinateur)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 31/07/2007  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Les Louves

Manboou est une artiste française, toute jeune mais déjà très prolifique. Elle a réalisé seule la série Fred et Sophie avant de s'attaquer, toujours en solo à R. C'est toutefois avec un nommé Remi (?) qu'elle entame la saga des Portes du Ciel. Elle se consacre au dessin (et au découpage) tandis que Remi s'occupe de scénariser la série.

Le grand n'importe quoi !

Je n'essayerai même pas de résumer cette histoire, c'est fondamentalement impossible... Dans Les Louves, nous trouvons pêle-mêle des pirates très kitsch au look délirant et complètement inadapté, des pilleurs de tombeau qui semblent arriver d'une cour de récréation, des aventurières jeunes et inexpérimentées, des guildes loufoques, du sexe (hé oui...), d'étranges apparitions et de lourds secrets. Le tout bien mélangé et servi chaud jusqu'à l'indigestion.

Ce qui se passe pour cet album arrive hélas parfois lorsque de jeunes talents se laissent enflammer par leur amour de la bande dessinée. Nous avons affaire ici à des auteurs qui apprécient beaucoup les bandes dessinées arrivées de l'Extrême-Orient et prennent plaisir à utiliser tant le graphisme que le style scénaristique des mangas et manwhas. Mais il ne suffit pas de prendre comme exemple One Piece pour atteindre la qualité et l'inventivité d'une bonne série japonaise.

La première impression qui reste en refermant l'ouvrage, c'est que l'on n'a rien compris. C'est très désagréable pour le lecteur... Puis on se met à douter. Au fait, y avait-il quelque chose à comprendre dans cette avalanche sans liens de scènes baroques et inexplicables ? Et finalement, on se dit qu'on n'ira pas acheter le tome suivant !

Pourtant, il y a de l'inventivité, l'histoire démarre superbement, avec ces deux filles si bizarres qui essaient de survivre dans un monde d'hommes qui leur est hostile. Puis le scénario dérape et l'histoire s'embourbe. C'est dommage !
D'autant plus que Manboou a du talent. Il y a encore des maladresses dans certains de ses dessins, en particulier les scènes d'action et de combat sonnent vraiment faux, mais on sent une verve, une patte derrière les cases. Mais même elle se laisse aller à varier les graphismes. De clair au début on tombe dans un sombre flou sur la fin - ce qui convient en fait au scénario qui lui aussi s'enfonce...

Ce qu'il faut retenir de cet album ? Une jeune dessinatrice à suivre car elle a les possibilités nécessaires pour devenir une vraie professionnelle. Mais c'est à peu près tout, hélas.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?