- le  

Les nageurs de sable

Jean-Claude Dunyach ( Auteur), Gilles Francescano (Illustrateur de couverture)
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 28/02/2003  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Les nageurs de sable

Longtemps on n'a retenu de Jean-Claude Dunyach que ses nouvelles. Ses romans étaient sympathiques mais il excellait véritablement dans la forme courte. A tel point qu'il est aujourd'hui encore un des rares à avoir été publié chez les Anglais, inversant le courant habituel des traductions Angleterre/USA - France dans le domaine de la SF. La publication d'Etoiles Mourantes en Avril 1999 avec Ayerdhal a fait de lui un romancier à part entière. Mais depuis, plus rien ou presque (Il a tout de même participé à la fondation des éditions Imaginaires sans frontière en 2001). En attendant de l'inédit, les éditions de l'Atalante ont eu la bonne idée de rééditer ses nouvelles dans de petits recueils de 120 pages environ.

Ambiance, ambiance…

Les nageurs de sable est le quatrième volume de cette drôle d'intégrale. Ce qui s'y dégage en premier lieu, c'est l'ambiance, le décor… ce livre exhale le parfum enivrant des idées novatrices et décalées. Une fois pris par le rythme de son écriture, on parvient sans mal à se glisser par exemple à la suite du héros des Nageurs de sable, la nouvelle éponyme. Sur une planète recouverte essentiellement d'un vaste et grand désert, le corps d'un jeune garçon né sur place commence lentement à s'adapter à ce nouvel environnement, ce que les colons venus de l'espace sans espoir de retour ne pourront jamais faire. L'adaptation est également un défi pour le personnage principal des jardins de Médicis. En se baladant le long des allées, il tombe sur celle qui fut sa femme. Mais depuis leur histoire, elle a vendu sa mémoire et ne peut à peine retenir les souvenirs d'une journée. De telle sorte qu'il doit chaque matin la reconquérir, elle, l'oubliant chaque nuit. Une situation usante pour les deux amants. Le thème de la rencontre se retrouve également dans Flying Romani's. Un homme d'affaire voyageant souvent à bord des avions croisent plusieurs fois une belle et étranger jeune femme. Qui est-elle ? Et pourquoi hante-t-elle les aéroports ? Les réponses à ses questions sont plus folles que ce qu'il peut imaginer…

Trop de bonheur !

Lire les nouvelles de Jean-Claude Dunyach, ou les relire dans le cas présent, est toujours un grand bonheur. Une fois happé par ses ambiances, on dévore les 120 pages du recueil. Et l'on se prend à regretter le relatif silence de ces derniers mois de son auteur. Monsieur Dunyach, ne nous faites pas trop attendre s'il vous plait ! A noter que ce recueil contient également un petit texte inédit : Cent mille fleurs pour le président Moâ. Une nouvelle de trois pages en forme de satire sur nos hommes politiques et la télé réalité. Rafraichissant ! Après autant de louanges, vous ne serez pas étonnés que je vous conseille l'achat et la lecture des Nageurs de sable. Vous ne devriez pas le regretter…

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?